Connect with us

A LA UNE

Au moins onze morts lors du coup d’Etat avorté en Guinée-Bissau

Published

on

Au lendemain du coup d’État avorté contre le président Umaro Sissoco Embalo mardi, le gouvernement Bissau-guinéen a dressé le bilan des victimes.

Au moins onze personnes, dont quatre civils, ont été tuées lors de cette tentative de coup d’État, a indiqué mercredi 2 février le porte-parole du gouvernement.

« Le gouvernement déplore (…) la perte de 11 vaillants hommes au cours de l’attaque. Onze victimes, des militaires et paramilitaires, quatre civils dont le chauffeur et un haut cadre du ministère de l’Agriculture », a dit le porte-parole du gouvernement Fernando Vaz, également ministre du Tourisme, au cours d’une conférence de presse.

Pendant ce temps, L’armée de Guinée-Bissau a lancé mercredi une vaste opération, y compris au siège du gouvernement, pour retrouver les commanditaires et les protagonistes de la tentative du coup d’État.

Mardi soir, le président Embalo avait indiqué que ce coup de force raté est lié à l’action qu’il dit avoir engagée contre le trafic de drogue et la corruption.

Guinee28