Connect with us

Politique

Assainissement de Conakry : le Royaume du Maroc apporte des fonds et son expertise

Published

on

Le Royaume chérifien du Maroc a signé tard dans la soirée du jeudi 23 février des conventions au bénéfice de l’assainissement de la ville de Conakry, la capitale guinéenne. Ces signatures entre ministres guinéens et marocains ont eu lieu au Palais Mohamed V de Conakry, à l’occasion du séjour de Sa Majesté le Roi Mohamed 6 dans notre pays.

La signature de conventions dans le domaine de l’assainissement de la ville de Conakry, capitale confrontée à un énorme défi de gestion des déchets, a visiblement rendu heureux le Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, qui n’a pas manqué de réagir.

«Quand le président Erdogan est venu, il a dit que Conakry n’est pas une ville. Grâce au Roi, quand le président Erdogan reviendra prochainement, il dira que Conakry est une ville » » du Maroc, affirme, sourires aux lèvres, le président de la Guinée.

En réalité, le royaume chérifien du Maroc  a paraphé deux conventions de coopération relatives au « projet d’assainissement liquide» et « la mise à Niveau » de la ville  de Conakry.

Ce sont les ministres guinéen et marocain de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Loncény Camara pour la Guinée et Nabil Ben Abdallah,  Ministre de l’Habitat et de la politique de la Ville pour le Maroc qui ont signé ces documents, sous les regards de Sa Majesté Mohamed 6 et du président Alpha Condé.

«La convention relative à la mise à niveau de la ville de Conakry, signée  permettra la réalisation d’actions prioritaires de mise à niveau des quartiers sous-équipés, de lutte contre l’insalubrité et d’amélioration de la voirie et de la trame viaire de la Capitale guinéenne.  Ces actions seront réalisées en complémentarité et en coordination avec celles prévues dans d’autres conventions, notamment celles relatives à l’assainissement de la ville », précise le ministre marocain, M. Benabellah.

Pour la réalisation effective de ces actions annoncées, le Maroc accorde  une enveloppe financière de 10 millions de dollars américains. Ce montant s’ajoute au premier don de 12,5 millions de dollars consacrés par le Royaume à l’assainissement. Mieux, sous la bénédiction du Roi Mohamed 6, les services marocains fourniront un « accompagnement technique et institutionnel pour la levée de financements complémentaires » dans le domaine de l’assainissement.

Entre la ministre guinéenne  de l’Economie et des Finances, Maladho Kaba et celui du Maroc, Mohamed Boussaid, il est intervenu dans ce cadre la signature de la « Convention de don relative au  projet Assainissement de la Ville de Conakry ».

En plus du soutien financier, le Maroc apporte son expertise technique par « le transfert de compétences » à la Guinée dans ce domaine. Un « mémorandum d’Entente en matière d’Assistance technique » a été aussi signé.

«Le Maroc a développé une expertise et un savoir-faire dans le domaine de l’Urbanisme qu’il met à la disposition de la République de Guinée pour la mise à niveau urbaine de la ville de Conakry » renchérit à la MAP  jeudi, le ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, M. Mohamed Nabil Benabdellah.

« La croissance urbaine importante que connait le continent africain témoigne de son dynamisme démographique, mais apporte également son lot de défis majeurs en matière d’habitat, d’infrastructures, de services de base et d’intégration sociale et urbaine”, a-t-il relevé.

Ces défis, notre pays les a connus, et sous la conduite éclairée de SM le Roi, que Dieu L’assiste, les a affrontés, relevés et pour une large part gagnés, développant ainsi une expertise et un savoir-faire qui lui sont reconnus dans le monde”, a-t-il mentionné.

Une dépêche de Amadou Touré et Ougna Elie Camara pour l’AGUIPEL

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Crise guinéenne: le médiateur Boni Yayi de retour à Conakry

Published

on

Le médiateur de la CEDEAO en Guinée, Boni Yayi sera de retour à Conakry la semaine prochaine pour la suite de sa mission qu'il a entamé en fin juillet dernier.

Son retour en Guinée intervient alors que la situation politique reste tendue, surtout depuis l'annonce de la dissolution du FNDC par la junte, dissolution aussi dénoncée et rejetée par le front lui même, mais aussi par les acteurs politiques et des Organisations nationales et internationales.

Pour réussir sa mission, le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Alieu TOURAY,  invite le Gouvernement de la transition, la classe politique et la société  civile guinéenne à soutenir et travailler avec l'ancien président béninois durant son séjour.

Récemment, le président en exercice de la Cédéao, Umaru Cissoko Embalo, avait annoncé avoir convaincu le chef de la junte, le colonel Mamadi Doumbouya, de ramener la durée de la transition à 24 mois, mais ce dernier a indiqué la semaine dernière qu'il n'acceptera aucune injonction sur le calendrier de la transition, une manière de démentir le président Bissau guinéen.

La CEDEAO rejete le calendrier de trois ans fixé par la junte et exige un chronogramme consesuel et plus court, sans quoi, elle menace de sanctionner les dirigeants de la transition.

Par Alpha Abdoulaye Diallo 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : les bourses des militaires en hausse de 100%, celles des étudiants augmentées

Published

on

Dans un décret lu à la télévision nationale, vendredi 12 août, le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, a revu à la hausse les compléments des bourses des militaires.

Initialement fixés à 60 USD par mois, désormais, ils passent à 120 USD par mois, soit une augmentation de 100%. La décision entre en vigueur à partir du 1er septembre prochain.

Dans un autre décret, le chef de la junte a aussi augmenté la bourse des étudiants. Désormais, elle est fixée à 100.000gnf pour la première année, 200.000gnf pour la deuxième année, 300 000 gnf pour la troisième année, 400 000 gnf pour la quatrième année et 500 000 gnf pour la cinquième, sixième et septième année .

Pour la bourse extérieure, elle passe à 120 dollars pour les étudiants de l'enseignement supérieur et 80 dollars pour ceux de l'enseignement technique et de la formation professionnelle.

Pour les bourses d’études d’entretien d’excellence, les montants sont :  Licence: 500 000 francs guinéens ; Master: 1 000 000 francs guinéens; Doctorat: 1 5000 000 francs guinéens.

Par Mariam Bâ 

 

 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Dissolution de deux conseils communaux par le colonel Doumbouya

Published

on

Dans un décret lu jeudi 11 août à la télévision nationale, le président de la transition a décidé de mettre un terme à deux conseils communaux pour « mauvaise gestion et détournement des ressources de la collectivité ».

Il s’agit du conseil communal de la préfecture de Gaoual et celui de la sous préfecture de Dialakoro dans la préfecture de Mandiana.

Dans le décret, le colonel Mamadi Doumbouya instruit le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation de s’activer pour la mise en place d’une délégation spéciale. Objectif, conduire les affaires courantes, de ces deux communes urbaine et rurale.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance