Connect with us

Politique

Amputation de 5 % sur le salaire des fonctionnaires : le gouvernement suspend sa décision (communiqué)

Published

on

Votre publicité ici

Conakry, le 30 Janvier 2016 - En application des accords relatifs aux négociations syndicales datant de janvier 2015, le Gouvernement a procédé à la création de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale des Agents de l’Etat et de l’Institut National d’Assurance Maladie Obligatoire. Ces deux institutions sont destinées à satisfaire les demandes d’accès à des services sociaux, exprimées par les travailleurs de la fonction publique et notamment les branches vieillesse, invalidité et survivant, maladie, risques professionnels et prestations familiales.

Il est prévu que les contributions s’effectuent conformément à ce qui est pratiqué dans le secteur privé de la manière suivante :

(1) une contribution à hauteur de 5% applicable au salaire indiciaire, pour la cotisation salariale, perçue par voie de retenue à la source ;
(2) et une contribution à hauteur de 18% de la masse salariale indiciaire au titre de la contribution patronale, supportée par l’Etat.

Afin de respecter son obligation de rendre ces deux instances opérationnelles, le gouvernement a procédé à l’inscription budgétaire des contributions retenues au titre de la loi de Finances de l’année 2016.

Ainsi et, conformément à la Loi de Finances 2016, dans son article 19, qui instaure cette cotisation sociale, les services de l’Etat en charge de la paie ont automatiquement programmé le démarrage desdites contributions sur le salaire du mois de janvier 2016.

Compte tenu des incompréhensions engendrées par l’application de cette mesure et sur demande des partenaires sociaux, le Gouvernement a décidé de suspendre la procédure de prélèvement jusqu’à son approbation et son appropriation complète et définitive par tous les acteurs concernés.

En conséquence, les sommes prélevées feront l’objet d’un remboursement par rappel sur la solde du mois de février 2016 pour l’ensemble des travailleurs concernés.

MINISTRE PAR INTERIM DE LA FONCTION PUBLIQUE, DE LA REFORME DE L’ETAT ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION
DAMANTANG ALBERT CAMARA

MINISTRE DU BUDGET
MOHAMED LAMINE DOUMBOUYA

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Hausse du prix du carburant : l’opposition dénonce la mesure

Published

on

Votre publicité ici

L’augmentation du prix du carburant passe mal au sein de l’opposition guinéenne.

Alors que depuis  ce 04 août, le prix du litre est vendu à 11.000gnf, contre 9.000gnf auparavant, les principaux adversaires du président Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré,  jugent ‘’inopportun’’ et ‘’inhumain’’, la hausse du prix du carburant.

« C’est inopportun et même inhumain d’augmenter le prix du carburant en cette période de soudure alors que le coût du transport est déjà fortement obéré par l’état désastreux des infrastructures routières », a dénoncé Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

« En plus, les autorités insultent l’intelligence des Guinéens en soutenant mordicus que cette augmentation de 22,2% n’aura aucun impact sur le coût du transport. Ils oublient ou nient volontairement que le prix du carburant est un élément important du coût du transport des personnes et des biens. Les transporteurs n’accepteront jamais une décision qui met leurs entreprises en faillite même si des syndicats corrompus le leur demandent. Ce sont donc bien les consommateurs, déjà fortement éprouvés par les crises sanitaire et économique et une inflation à deux chiffres, qui paieront la facture de cette décision qui ne vise qu’à résorber les déficits créés par le troisième mandat », ajoute-t-il.

Pour sa part, le leader de l’Union des Forces Républicaines, Sidya Touré, juge contestable l’opportunité de cette augmentation.

« L’opportunité d’une forte augmentation du carburant dans un contexte d’hyper inflation est contestable », dit-il, ajoutant que « comparer nos prix à ceux du Sénégal et de la Côte d’Ivoire (2% d’inflation contre 14%) est intellectuellement malhonnête ».

Par Alpha A. Diallo

Continue Reading

A LA UNE

États-Unis : Cellou Dalein Diallo invité à une rencontre internationale

Published

on

Votre publicité ici

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo,  est invité à prendre part à la 6ème célébration annuelle de la collecte de fonds Afrik Impact de l’African Leadership Group.

La rencontre se tiendra à partir 7 août prochain, à Denver, dans le Colorado, aux Etats-Unis.

Mais les chances pour que Cellou Dalein Diallo prenne part à cette rencontre sont très minimes, d’autant plus que le principal adversaire du président Alpha Condé  est frappé par une interdiction de sortie du territoire national, en raison de ‘’violences meurtrières’’ durant la présidentielle du 18 octobre dernier. Présidentielle dont il n’est reconnait toujours pas les résultats officiels, estimant qu’il est le vrai vainqueur de l’élection.

Il a été déjà empêché à trois reprises de sortir du pays.

Par Ibrahim Bangoura  

 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : pourquoi la direction des marchés publics est passée sous l’autorité de la Présidence ?

Published

on

Votre publicité ici

On en sait un peu plus sur le motif du placement de la direction des marchés publics sous l’autorité de la Présidence de la République.

Alors qu’elle était jusque-là sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances, elle est placée depuis mardi 27 juillet, sous l’autorité directe du président Alpha Condé, en raison de défaillances, de disfonctionnements et d’insuffisances constatés, a expliqué le chef de l’Etat jeudi en conseil des ministres.

"Monsieur le Président de la République a indiqué au conseil que la direction des marchés publics, anciennement, sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances est passée sous l’autorité de la Présidence de la République en raison de défaillances et de disfonctionnements relevés et d’insuffisances aussi constatées.", note-t-on.

Dans le compte-rendu dudit conseil, le chef de l’Etat a déploré l’état des voiries urbaines de Conakry, surtout en cette période hivernale, rappelant ainsi la nécessité que les conditions et procédures de passation des contrats et de marchés dans le domaine des travaux publics notamment, soient déterminées par la qualité et la durabilité des ouvrages réalisés.

Sur ce registre, Alpha Condé a décidé que désormais les travaux de construction dans les garnisons militaires seront exécutés par le génie militaire qui dispose, selon lui , ‘’de la compétence, de l’expertise et des moyens requis pour répondre à toutes les sollicitations’’.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance