Connect with us

Politique

Alpha Condé se fâche: « Pourquoi ne donne-t-on de leçons qu’aux présidents africains ? »

Published

on

Destinataire de courriers d’Amnesty International et de Human Rights Watch, le président Alpha Condé est très en colère contre ces ONG de défense des droits de l’homme qu’il accuse d’être trop «intrusives » à l’égard des dirigeants africains.

En effet, selon Jeune Afrique,  dans un courrier en date du 10 octobre dernier,  Human Rights Watch et Amnesty International, ont demandé à Alpha Condé d’ « assurer la reddition des comptes » à propos des « violations des droits de l’homme » commises tant par les forces de l’ordre que par les militants de l’opposition pendant la période électorale de 2015.  Ne digérant pas cette demande, il se demande pourquoi ces ONG ne s’ingèrent que dans les affaires internes des pays africains seulement.

« Pourquoi ne donne-t-on de leçons qu’aux présidents africains ? Pourquoi ces ONG occidentales se montrent-elles si intrusives ? Pourquoi refuse-t‑on de faire confiance à notre justice ? » s’interroge le président guinéen.