Connect with us

A LA UNE

Alpha Condé aux Etats-Unis : que cache vraiment cette visite ?

Published

on

Votre publicité ici

Depuis le 08 septembre, Alpha Condé est aux Etats-Unis en compagnie de plusieurs hommes d’affaires guinéens. Si selon le chef de l’Etat lui même, l’objectif de sa visite est d’attirer les investisseurs américains en Guinée,  elle cache mal le jeu d’équilibriste d’un président aux prises avec la rue sur la question, plus politique, du projet de la réforme constitutionnelle, comme l’a expliqué à la Tribune Afrique, Clément Boursin, responsable des programmes Afrique à l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT-France).

« Cette visite est pour moi une manière de tester les partenaires étrangers en mettant sur la table des opportunités économiques afin de voir ce qu'elles vont peser face à leur opposition au projet de changement de constitution », a-t-il expliqué.

« Ce qui est intéressant à relever, poursuit encore Clément Boursin, c'est que les Etats-Unis sont les premiers partenaires de la Guinée à s'être opposés au projet de modification de la Constitution. Cette visite est une manière d'amadouer les investisseurs en leur envoyant un message clair : « Venez faire du business sans regarder les aspects démocratiques », dit-il.

En choisissant de mettre en avant l'aspect économique de sa tournée américaine, le président guinéen passe sous silence son projet très controversé qui constitue un boulevard à un troisième mandat, note nos confrères, ajoutant que ce n'est pas seulement le manque de stratégie diplomatique du 45e président des Etats-Unis qui explique qu'aucune rencontre entre Donald Trump et Alpha Condé ne soit prévue. Les remous provoqués par la volonté d'instaurer une nouvelle République sont sans doute remontés à Washington.

Dans un entretien avec la Voix de l’Amérique, mardi 10 septembre, Alpha Condé a laissé entendre que seul Dieu et le peuple savent jusqu’a quand il sera président de la République.

« Je ne suis pas venu pour discuter politique aux Etats-Unis, je suis venu pour les affaires. La Guinée est un pays souverain, elle l’a démontré en votant non en 1958 et la Guinée tient absolument à sa souveraineté et à son indépendance. Les problèmes guinéens se discutent en Guinée, non pas à l’extérieur », a-t-il poursuivi, laissant clairement entrevoir un sentiment d’embarras face à ce sujet qui lui reviendra sans doute encore et encore.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Détention d’opposants en Guinée : un député français alerte Le Drian

Published

on

Votre publicité ici

Pendant que plusieurs militants et responsables de l’opposition guinéenne croupissent depuis quelques mois en prison, le député Thomas Rudigoz a alerté Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères sur la situation politique et judiciaire en Guinée, où, parallèlement aux affrontements entre opposants au troisième mandat et forces de défense et de sécurité ont provoqué la mort d'une cinquantaine de civils.

Au cours d’un débat à l'Assemblée nationale française, Thomas Rudigoz a surtout demandé  au chef de la Diplomatie de la France, comment il entend faciliter la libération des opposants politiques et accompagner les Guinéens dans un processus d'apaisement démocratique ?

Depuis novembre  dernier, plusieurs militants et responsables de l’opposition, principalement de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) sont en détention. Parmi eux, quatre ont déjà trouvé la mort à la maison centrale.

Ils sont accusés d'avoir pris part aux graves violences en marge de l'élection présidentielle du 18 octobre 2020. Parmi les faits reprochés figurent les menaces, la détention et l'usage d'armes légères et de guerre, ainsi que la participation à des assassinats.

Leurs avocats et leurs familles dénoncent un musèlement des voix dissidentes et font valoir leur droit à un procès équitable.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : la CEDEAO à la recherche des vaccins

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la région compte près de 304 000 cas pour 3836 morts et 259 915 guérisons, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé de mettre en place un « Fonds renouvelable pour les vaccins » dans le cadre de son plan de riposte contre la pandémie de la Covid-19.

Selon un communiqué de l’organisation publié à l’issue de la 58e session ordinaire de sa conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, ce fond, dont le montant n’a pas été précisé, servira à garantir la disponibilité des vaccins anti-COVID dans la région, par un approvisionnement commun à court terme et une fabrication régionale à moyen et long termes.

Au total, la CEDEAO compte se procurer plus de 240 millions de doses de vaccins.

Par ailleurs, les autorités de la CEDEAO ont annoncé la mise en place d’une tarification des tests anti-covid dans la région. Selon cette décision, les citoyens de la CEDEAO ne devront pas débourser plus de 50 $ pour obtenir des tests PCR covid-19 dans le cadre de leurs déplacements dans l’espace communautaire.

La CEDEAO fixe le délai de démarrage des vaccinations dans ses pays membres, au plus tard en fin juin 2021.

A souligner que plusieurs pays de la région tels que la Guinée, la Côte d'Ivoire ou le Nigeria ont déjà exprimé leurs intentions de négocier l'obtention de vaccins auprès de fabricants internationaux.

Par Alpha Diallo

Continue Reading

A LA UNE

Kindia : un militaire condamné à 18 mois de prison avec sursis

Published

on

Votre publicité ici

Un militaire a été condamné ce 25 janvier 2021, à 18 mois de prison avec sursis et au paiement d’une amende de deux millions de francs guinéens par le tribunal de première instance de Kindia.

Il s’agit du sous-lieutenant Abdoulaye Sow.

Il était poursuivi pour coups et blessures volontaires sur un huissier de justice.

L’avocat de la victime se dit insatisfait du verdict rendu et compte interjeter appel.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance