Accueil / A LA UNE / Alpha Condé aux Etats-Unis : que cache vraiment cette visite ?

Alpha Condé aux Etats-Unis : que cache vraiment cette visite ?

Depuis le 08 septembre, Alpha Condé est aux Etats-Unis en compagnie de plusieurs hommes d’affaires guinéens. Si selon le chef de l’Etat lui même, l’objectif de sa visite est d’attirer les investisseurs américains en Guinée,  elle cache mal le jeu d’équilibriste d’un président aux prises avec la rue sur la question, plus politique, du projet de la réforme constitutionnelle, comme l’a expliqué à la Tribune Afrique, Clément Boursin, responsable des programmes Afrique à l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT-France).

« Cette visite est pour moi une manière de tester les partenaires étrangers en mettant sur la table des opportunités économiques afin de voir ce qu'elles vont peser face à leur opposition au projet de changement de constitution », a-t-il expliqué.

« Ce qui est intéressant à relever, poursuit encore Clément Boursin, c'est que les Etats-Unis sont les premiers partenaires de la Guinée à s'être opposés au projet de modification de la Constitution. Cette visite est une manière d'amadouer les investisseurs en leur envoyant un message clair : « Venez faire du business sans regarder les aspects démocratiques », dit-il.

En choisissant de mettre en avant l'aspect économique de sa tournée américaine, le président guinéen passe sous silence son projet très controversé qui constitue un boulevard à un troisième mandat, note nos confrères, ajoutant que ce n'est pas seulement le manque de stratégie diplomatique du 45e président des Etats-Unis qui explique qu'aucune rencontre entre Donald Trump et Alpha Condé ne soit prévue. Les remous provoqués par la volonté d'instaurer une nouvelle République sont sans doute remontés à Washington.

Dans un entretien avec la Voix de l’Amérique, mardi 10 septembre, Alpha Condé a laissé entendre que seul Dieu et le peuple savent jusqu’a quand il sera président de la République.

« Je ne suis pas venu pour discuter politique aux Etats-Unis, je suis venu pour les affaires. La Guinée est un pays souverain, elle l’a démontré en votant non en 1958 et la Guinée tient absolument à sa souveraineté et à son indépendance. Les problèmes guinéens se discutent en Guinée, non pas à l’extérieur », a-t-il poursuivi, laissant clairement entrevoir un sentiment d’embarras face à ce sujet qui lui reviendra sans doute encore et encore.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée