Accueil / A LA UNE / Affaire 3e mandat : Alpha Condé entretient d’avantage le doute

Affaire 3e mandat : Alpha Condé entretient d’avantage le doute

Alpha Condé a de nouveau laissé planer le doute sur sa volonté de modifier la constitution en vue de s’offrir un 3e mandat. Dans une interview accordée à quelques journalistes guinéens, le chef de l’Etat, a déclaré que si demain le peuple de Guinée veut changer la constitution, la Cour constitutionnelle, considérée comme son dernier verrou,  ne fera que constater.

« Si demain le peuple de Guinée veut changer la constitution et qu’il y ait un référendum, la Cour constitutionnelle ne peut que constater, aller voir la constitution et la loi », a-t-il déclaré lors de l’entretien.

Une constitution, c’est le peuple, ajoute-t-il, avant de fustiger ceux qui ont fait la constitution actuelle.

« Ceux qui ont fait la constitution, on les connait. Certains même rêvaient d’être président de la Cour constitutionnelle, » dit-il.

Ce n’est pas la première fois que le président Alpha Condé entretien le flou sur un éventuel tripatouillage de la constitution.

Récemment dans autre entretien avec le magazine britannique The Economist, il avait laissé planer le doute sur sa volonté de réviser la constitution. Ça sera « la décision de la population guinéenne, pas la mienne », disait-t-il, regrettant ainsi que les présidents Africains soient limités en nombre de mandats.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.