Connect with us

Politique

Accord politique : « l’opposition a signé sa défaite aux élections » Sila Bah

Published

on

Alpha Ibrahima Sila Bah a dénoncé la signature par ses pairs de l’opposition de l’accord politique entre elle et le pouvoir dans l’optique de l’organisation d’une élection libre et apaisée.

Sila Bah n’est pas d’accord avec l’accord politique paraphé par le pouvoir et l’opposition jeudi au palais du peuple.

Dans un entretien avec nos confrères de Guineenews, le leader du PGRP (parti guinéen pour la renaissance et le renouveau) a dénoncé la dérive des opposants qui ont signé l’accord.

« Je considère comme étant une grande trahison par ceux ayant mené ce dialogue. La position de l’opposition était d’aller négocier pour changer l’ordre des élections, les élections communales avant les présidentielles. Mais d’après ce que nous avons compris, je peux me tromper, sous la pression des représentants internationaux, nos émissaires se seraient sentis obligés d’accepter la recomposition des mairies. Au lieu de la refondation des 342 communes, ils sont redescendus jusqu’à 128 en prenant les 90 communes ayant plus de dix mille électeurs plus les 38 communes urbaines. »

« Tel n’était pas le mandat de nos émissaires. » Dit-il « Sinon, à quoi cela rimerait ? Quel est l’impact attendu dans le processus ? Rien. Je vous donne un exemple éloquent, les chefs de quartier et les chefs de district sont plus de cinq mille. Or, ce sont eux qui déterminent la façon dont les élections vont être menées. Curieusement, ceux- ci sont exclus de ce qui est envisagé. Donc, c’est du bidon. » A-t-il estimé.

Pour lui, « en signant un tel accord, nous allons à une défaite certaine de l’opposition aux élections. »

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Crise guinéenne: le médiateur Boni Yayi de retour à Conakry

Published

on

Le médiateur de la CEDEAO en Guinée, Boni Yayi sera de retour à Conakry la semaine prochaine pour la suite de sa mission qu'il a entamé en fin juillet dernier.

Son retour en Guinée intervient alors que la situation politique reste tendue, surtout depuis l'annonce de la dissolution du FNDC par la junte, dissolution aussi dénoncée et rejetée par le front lui même, mais aussi par les acteurs politiques et des Organisations nationales et internationales.

Pour réussir sa mission, le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Alieu TOURAY,  invite le Gouvernement de la transition, la classe politique et la société  civile guinéenne à soutenir et travailler avec l'ancien président béninois durant son séjour.

Récemment, le président en exercice de la Cédéao, Umaru Cissoko Embalo, avait annoncé avoir convaincu le chef de la junte, le colonel Mamadi Doumbouya, de ramener la durée de la transition à 24 mois, mais ce dernier a indiqué la semaine dernière qu'il n'acceptera aucune injonction sur le calendrier de la transition, une manière de démentir le président Bissau guinéen.

La CEDEAO rejete le calendrier de trois ans fixé par la junte et exige un chronogramme consesuel et plus court, sans quoi, elle menace de sanctionner les dirigeants de la transition.

Par Alpha Abdoulaye Diallo 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : les bourses des militaires en hausse de 100%, celles des étudiants augmentées

Published

on

Dans un décret lu à la télévision nationale, vendredi 12 août, le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, a revu à la hausse les compléments des bourses des militaires.

Initialement fixés à 60 USD par mois, désormais, ils passent à 120 USD par mois, soit une augmentation de 100%. La décision entre en vigueur à partir du 1er septembre prochain.

Dans un autre décret, le chef de la junte a aussi augmenté la bourse des étudiants. Désormais, elle est fixée à 100.000gnf pour la première année, 200.000gnf pour la deuxième année, 300 000 gnf pour la troisième année, 400 000 gnf pour la quatrième année et 500 000 gnf pour la cinquième, sixième et septième année .

Pour la bourse extérieure, elle passe à 120 dollars pour les étudiants de l'enseignement supérieur et 80 dollars pour ceux de l'enseignement technique et de la formation professionnelle.

Pour les bourses d’études d’entretien d’excellence, les montants sont :  Licence: 500 000 francs guinéens ; Master: 1 000 000 francs guinéens; Doctorat: 1 5000 000 francs guinéens.

Par Mariam Bâ 

 

 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Dissolution de deux conseils communaux par le colonel Doumbouya

Published

on

Dans un décret lu jeudi 11 août à la télévision nationale, le président de la transition a décidé de mettre un terme à deux conseils communaux pour « mauvaise gestion et détournement des ressources de la collectivité ».

Il s’agit du conseil communal de la préfecture de Gaoual et celui de la sous préfecture de Dialakoro dans la préfecture de Mandiana.

Dans le décret, le colonel Mamadi Doumbouya instruit le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation de s’activer pour la mise en place d’une délégation spéciale. Objectif, conduire les affaires courantes, de ces deux communes urbaine et rurale.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance