Connect with us

Société

A Macenta, le suicide se multiplie

Published

on

Ces derniers temps, le suicide est devenu très fréquent à Macenta en Guinée Forestière.

Jeudi dernier, un homme d’une trentaine d’année, célibataire, s’est donné la mort par pendaison dans sa chambre, à Boidagozou dans le district de Ozaolazou, rapporte l’AGP (agence guinéenne de presse).

Le 09 décembre dernier encore, une femme de quarante cinq ans, mère de quatre enfants, avait été retrouvée morte par pendaison dans la plantation de son feu mari à Sovaou, un autre village de Macenta.

Pour l’instant, les causes de ses suicides restent inconnues d’autant plus que les autorités ne se contentent que d’observer les corps et non d’ouvrir des enquêtes sérieuses.