Kankan : la mosquée de Nanfo Diaby, l’imam controversé, saccagée

Deux jours après l’arrestation de Ismaël Nanfo Diaby, l’Imam qui fait prier en langue maninka,  sa mosquée située au quartier Bordeaux, dans la commune urbaine de Kankan,  a été saccagée ce lundi 13 juillet 2020, a-t-on appris.

Selon nos informations, plusieurs jeunes se sont rendus au domicile de l’imam pour détruire sa mosquée qu’il a construite, suite à son interdiction de faire la prière dans les mosquées de Kankan par les autorités religieuses locales.

Les services de sécurité ont été déployés pour sécuriser les lieux, selon nos confrères de guineematin, qui souligne qu’une personne a été blessée lors de la destruction de l’édifice par les jeunes qui auraient aussi momentanément séquestré les épouses et les enfants de  Nanfo Diaby.

Cet imam qui fait les prières en langue manika a été interpellé samedi dernier avec plusieurs de ses adeptes.

Mais si son arrestation est saluée par certains guinéens, d’autres appellent à sa libération au nom du « principe de la laïcité » consacrée par la Constitution guinéenne.

Par Mariam Bâ

About guinee28