Ça bouillonne de colère à Kankan, fief d’Alpha Condé !

Décidément ça bouillonne à Kankan, fief traditionnel du Rassemblement pour le peuple de Guinée (RPG) du président Alpha Condé.  Ce 30 juin, une quarantaine de personnes ont été arrêtées et plusieurs blessées dans des heurts entre manifestants en colère contre les coupures d'électricité et les forces de l'ordre.

«Des dizaines de personnes ont été arrêtées. Il y a au moins 40 manifestants au gnouf» dont «certains étaient blessés», selon le commissaire Laye Mansaré, joint  au téléphone par l'AFP à Kankan.

Des manifestants qui «voulaient s'attaquer (au siège local) de la société d'électricité ont été repoussés par les forces de l'ordre à l'aide de grenades lacrymogènes et de matraques», a affirmé à l'AFP un officier de gendarmerie. «Ils se sont retournés contre le siège du parti au pouvoir, le RPG, qui a été entièrement vandalisé et saccagé et des documents emportés par les manifestants très en colère», a-t-il poursuivi.

Au «siège du RPG, tout a été pillé, saccagé et le reste brûlé par des jeunes survoltés», a déclaré à l'AFP un mécanicien.

Le siège d’une radio locale a été également saccagé par des manifestants, munis des banderoles sur lesquelles on pouvait lire :  ‘’ Nous voulons le courant chez nous comme chez le Président’’ ; ‘’Nous sommes guinéens comme vous ‘’.

Cette manifestation intervient une semaine après une autre contre aussi le manque d’électricité à Kankan. Mais si la semaine passée, les manifestants ne réclamaient que le retour du courant électrique, désormais, ils sont beaucoup plus exigeants :

« Nous ne voulons plus entendre parler de groupes électrogènes, nous demandons la construction de micros barrages pour la Haute-Guinée. Nous serons dans la rue tant que le Président de la République ne tient pas ses promesses. Ils n’ont qu’à continuer à dire que nous sommes de l’opposition. Nous sommes un mouvement apolitique, ce que nous voulons, c’est le bonheur de notre région ».

Par Guinee28

About guinee28