Covid-19 : les députés favorables à la prorogation de l’Etat d’urgence sanitaire jusqu’au 15 juin

Alors que dans la plupart des pays voisins l’heure est à l’assouplissement des restrictions liées à la crise de coronavirus, les très controversés députés guinéens ont voté ce vendredi 15 mai 2020, en faveur de la prorogation de l’Etat d’urgence sanitaire jusqu’au 15 juin.

Fin mars dernier, le président Alpha Condé a décrété l’Etat d’urgence dans le pays. Ainsi, toutes les frontières terrestres et l’aéroport ont été fermées, tout comme les églises et mosquées. Le voyage de Conakry vers l’intérieur du pays également interdit pour faire face à la pandémie de coronavirus.

Le 18 avril, le chef  de l’Etat a pris un autre décret renforçant l’Etat d’urgence jusqu’au 15 mai. Cette fois ci, le port des masques est rendu obligatoire dans le pays.

Il faut signaler que cette nouvelle prorogation de l’Etat d’urgence sanitaire pour un mois intervient alors que les manifestations se sont multipliées ces derniers jours, notamment à Dubreka et Boffa…, pour réclamer l’ouverture des mosquées.

D’autres citoyens multiplient les appels à l’ouverture des écoles, estimant que rien ne justifie leur fermeture quand les marchés, où se croisent beaucoup plus de monde, continuent de fonctionner comme d’habitude. Mieux, ailleurs, on semble avoir compris qu’il faudrait apprendre à vivre avec la maladie. Maladie, qui en plus des hommes, ne cessent de tuer l’économie mondiale.

Plus de 20 personnes ont été tuées par la Covid-19 en Guinée avec plus de 2000 cas confirmés.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About guinee28