Le référendum controversé validé par la Cour Constitutionnelle

La Cour Constitutionnelle vient de valider ce vendredi, 03 avril 2020, le référendum sur la constitution, boycotté par les ténors de l’opposition et une partie de la société civile.

Dans son arrêt, la Cour dit que le projet de constitution, « adopté par 89, 76% de OUI contre 10, 24% de NON, devient la constitution de la République de Guinée après sa promulgation au journal officiel ».

Ce scrutin référendaire couplé avec les législatifs se sont déroulés le 22 mars dernier, sans les observateurs de la CEDEAO, de l’Union Africaine et de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Ces organisations avaient jugé le fichier électoral guinéen problématique et ne garantissait pas une élection équitable et transparente.

La France ainsi que les Etats Unis et l’Union européenne ont qualifié les résultats du vote non crédible, tandis que la Russie le déclare transparent.

Il faut signaler que ce scrutin a été troublé dans plusieurs endroits du pays. Dans certaines sous-préfectures comme à Timbi-Madina et Ninguelandé dans la préfecture de Pita, le vote n’a pas eu lieu tout simplement.

Par Mariam Bâ  

About guinee28