Guinée : la mort d’un chinois sème la panique dans la ville de Kamsar

Un vent de panique souffle ce samedi 22 février 2020, à l’hôpital de Kamsar, ville située dans la région de Boké au nord-ouest du pays,  où le corps d’un chinois, qui serait décédé dans un bateau en provenance de Chine, épicentre de l’épidémie du coronavirus,  a été déposé ce matin.

Pour le moment on ignore les causes de son décès, mais les médecins, pris de panique, ont  décidé de sécuriser l’hôpital avant de distribuer des masques aux patients confinés aux urgences, selon nos confrères de guinee7.

Aucun cas de l’épidémie de coronavirus n’a été notifié jusque-là en Guinée, puis que le seul cas suspect a été déclaré négatif par les autorités sanitaires du pays.

Plusieurs chinois vivent et travaillent dans la région de Boké, principale zone minière de la Guinée.

Par Guinee28

About guinee28