Alpha à Faranah : « quiconque veut saccager les urnes le jour de l’élection, frappez-le »

Malgré la forte contestation qui a fait plusieurs dizaine de morts, le président de la  République est déterminé à organiser le référendum constitutionnel le 01 mars. Alors que le front national pour la défense de la Constitution (FDNC) menace d’empêcher le scrutin,  Alpha Condé a demandé à ses militants de « frapper » quiconque tenterait de saccager les urnes le jour du vote.   

« Le jour du vote, faîtes tout pour que chaque bureau de vote soit sécurisé par 10 jeunes. Quiconque veut saccager les urnes le jour de l’élection, frappez-le », a-t-il demandé ce jeudi 20 février, en meeting à Faranah, en Haute Guinée.

Après cette déclaration, la réaction du FNDC ne s’est pas fait attendre. Pour le front, « quiconque viole l’article 27 de la constitution doit être dégagé ». Signe que ces élections s’annonce sous forte tension.

Par Guinee28  

About guinee28