Violences à Labé : la première victime identifiée, quatre jours après son décès

La première victime de la contestation active lancée par le FNDC du côté de Labé vient d'être identifiée ce jeudi 16 janvier 2020. Il s'agit d'Alhassane Diallo âgé de 15 ans originaire de la sous-préfecture de Dalein.

Quatre jours après son assassinat le jeune dont l'identité qui était jusque la méconnue a été identifié. Ses parents se sont présentés à l'hôpital régional avec des preuves à l'appui.

Docteur Mamadou Mouctar Diallo  médecin légiste à l'hôpital régional de Labé explique comment est-ce qu'ils ont pris contact avec les parents de la victime. << Les trois premiers jours ont été consacrés à des expositions afin d'identification. Malheureusement il n'y avait pas eu d'identification claire. La matinée d'aujourd'hui nous avons reçu un coup de fil nous disant qu'il y'a des gens qui n'ont pas retrouvé leur fils et qu'ils souhaiteraient voir si ce n'est pas le leur qui est couché à la morgue. Arrivée on n'a pu ouvrir la morgue et via les informations concordantes il s'avérait que s'était probable lui. A travers les donnés poste mortelle qu'on a expliqué aux parents ils ont réellement confirmé que c'est leur enfant. Le père du défunt était présent c'est lui qui a confirmé qu'il s'agit de son fils. Ils ont demandé à ce que le corps soit à leur disposition pour des fins rituels religieuse et coutumières>>, a expliqué le médecin légiste. Chose qui fut fait, a-t-il précisé.

Selon les informations le défunt est un carrossier qui habite à Boleyah secteur relevant du quartier Tata1 dans la commune urbaine de Labé.

Il a été inhumé ce jeudi même.

Ibrahima  Bah pour Guinee28.com.

About guinee28