Guinée : vague d’arrestation des étrangers ces derniers jours

Depuis quelques jours les arrestations des étrangers se multiplient en Guinée.

A Conakry comme dans plusieurs villes de l’intérieur du pays, notamment à Siguiri, Kankan et Fria, plusieurs centaines des ressortissants de pays voisins ont été interpellés par les autorités guinéennes qui considèrent leur présence de ‘’suspect’’ dans le pays, en proie à des tensions politiques liées à un éventuel changement de la Constitution qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un 3e mandat.

Ces étrangers (Sénégalais, Bissau-guinéens, maliens, Burkinabés…)  disent travailler pour QNET, une société de vente pyramidale très controversée. Mais cela ne séduit pas les autorités du pays qui estime que QNET n’est qu’une couverture.

« Il y a pas de raison que des individus se retrouvent un à un ou à petit groupe dans une préfecture en un même lieu. L’enquête va être approfondie et on saura ce qui est caché derrière. On va savoir qui les a fait venir, qui les logeait et qui les nourrissait », a lancé le gouverneur de Kankan, le Général Mohamed Gharé.

Par Mariam Bâ

About guinee28