Fermeture de la radio BTA et Gangan : la HAC rappelle à l’ordre l’Etat

Alors que la radio BTA FM et le groupe de presse Gangan viennent d’être fermés ce lundi 27 novembre 2017, par les autorités guinéennes, qui accusent ces médias d’avoir passé un communiqué d’un syndicaliste « rebelle », la présidente de la HAC (Haute autorité de la Communication), Martine Condé à rappelé que son institution est la seule qui est habilitée par la loi à suspendre ou à fermer un média en Guinée.

En rappelant que la HAC à un rôle de soutien et de médiation en vue d’éviter le contrôle abusif des médias par le gouvernement et la manipulation de l’opinion publique à travers les médias, madame Condé a invité les autorités publiques à tous les niveaux de coopérer pleinement avec elle, pour la préservation de la liberté de la presse et le renforcement de la démocratie en Guinée.[rsnippet id="1" name="pub google"]

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About guinee28