Cellou Dalein Diallo perd son maître

Le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, est très attristé par la mort dimanche, de Charles Pascal Tolno à Paris. Avec sa disparation le leader de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée) perd non seulement son ami, son conseiller, mais surtout son professeur d’école.

« Au-delà de la perte immense que constitue sa disparition pour l'Opposition Républicaine (dont il était membre) et le peuple de Guinée, ce décès m'affecte particulièrement, d'autant plus que le défunt fut de ceux qui ont contribué à ma formation », a déclaré M. Diallo.

« Le décès de Charles Pascal Tolno laisse en moi le triple vide du professeur, de l'ami et du conseiller. Il manquera aux plénières de l'opposition par ses positions sans ambiguïté et ses conseils avisés. » Regrette Cellou Dalein Diallo, qui voit ainsi partir un des ses grands soutiens depuis 2010.

About guinee28