Guinée : l’UFDG dénonce un climat de peur

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), la principale formation politique de l’opposition a dénoncé la recrudescence des violences et de l’insécurité en Guinée. Dans une déclaration le parti du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, dit regretté que la prolifération effrénée de la violence, plongeant le pays dans un climat de « peur et d’insécurité sans précédent » ne laisse la justice indifférente.

« Des cas de crimes rituels odieux et crapuleux, des assassinats ciblés, des cas de justice populaire, des attaques à mains armées, des kidnappings, séquestrations, tortures, viols, meurtres, etc… sont perpétrés quotidiennement sans qu’aucune enquête sérieuse ne soit diligentée, sans qu’aucune justice ne soit rendue. » Fustige le parti.

L’UFDG qui se dit inquiet a appelé le président de la République et son gouvernement à prendre la mesure de cette « tragédie » et que des dispositions idoines suivent pour préserver la stabilité et la paix.

Par ailleurs, elle a invité la société civile de jouer pleinement son rôle dans la défense de la protection de la population et les médias d’accentuer les efforts de dénonciation des manquements de la justice dans notre pays.

About guinee28