Hollande à Condé : « notre intérêt commun… »

En marge de la visite d’Etat du président Alpha Condé à Paris, le chef de l’Etat français, François Hollande a rappelé les liens qui unissent son pays à l’Afrique.

M. Hollande qui termine son mandat dans quelques semaines a assuré que la France n’intervient pas en Afrique « pour gérer ses propres intérêts ». Elle a à faire valoir la qualité de ses entreprises. La France n’intervient pas pour faire infléchir ou faire changer des règles politiques ou des régimes électoraux. La France, elle est en soutien de l’Afrique parce qu’elle pense que ce continent a un grand potentiel, mais aussi des difficultés qu’il faut régler et que ce qui se passe en Afrique a des conséquences en Europe, ne serait-ce que l’immigration, le terrorisme, l’instabilité. » Dit-il.

« Notre intérêt commun - la France, l’Europe, l’Afrique - c’est d’agir pour le développement, pour la paix et pour la sécurité », soutient-il.

« Et c’est pourquoi il était si important que le président de l’Union africaine vienne ici. C’est la dernière visite d’Etat que j’organise et j’ai souhaité que ce soit à la fois pour Alpha Condé, pour la Guinée et pour l’Union africaine, » a-t-il ajouté.

About guinee28