Guinée : indignation après l’arrestation du reggaeman, Elie Kamono

Le reggaeman guinéen Elie Kamono a été arrêté par des gendarmes de l’escadron mobile numéro 18 de Cosa ce dimanche 19 février 2017. Si pour le moment on n’ignore les motifs exacts, son interpellation suscite l’indignation des internautes guinéens qui appellent à sa libération.

« Libérez Elie Kamano », « non à l’intimidation », « je suis Elie Kamano »…, les internautes guinéens ne manquent pas des mots pour dénoncer cette arrestation. Une arrestation qui intervient alors que la colère des guinéens ne baisse pas, suite à la décision du gouvernement de fermer les écoles en attendant un accord avec les enseignants qui sont en grève depuis le début de ce mois.

Pour protester contre cette fermeture des classes, Elie Kamano avait averti sur son compte facebook que  « si dans les 48 heures qui suivent les enfants ne reprennent pas le chemin de l’école, je descendrais dans les rues de Conakry avec tous les guinéens soucieux de l’avenir et du devenir de ce pays pour réclamer le droit le plus légitime des fils et filles de la Guinée ».

 

About guinee28