Agression de 1970 : Bah Oury veut la vérité maintenant

46 ans jour pour jour après l’agression portugaise contre  le régime du dictateur guinéen, feu Ahmed Sékou Touré, l’ex vice-president de l’UFDG, (Union des Forces Démocratiques de Guinée),) Bah Oury, a appelé, sur son compte twitter, à la manifestation de la vérité sur ce qui s’est réellement passé le 22 novembre 1970.

Au lendemain de cette agression, Sekou Touré opérera une purge parmi ses opposants dont certains seront incarcérés au camp Boiro, puis torturés avant d’être pendus.

About guinee28