Guinée : vers la libération de 18 gardes du corps de l’UFDG

Selon Maitre Salifou Béavogui membre du collectif des avocats de l’UFDG, cité par africaguinée, dix-huit gardes du corps de Cellou Dalein Diallo, détenus dans le cadre de l’assassinat du journaliste, Mouhamed Koula Diallo, en février dernier, seront libérés dans les prochaines heures.

« Le verdict est tombé et l’ordonnance du juge d’instruction a été confirmée. Il a été ordonné leur libération immédiate s’ils ne sont retenus pour autres choses », a-t-il déclaré chez nos confrères.

Arrêtés au lendemain de la mort de Mohamed Koula Diallo, tué par balle devant le siège de l’UFDG, alors qu’il couvrait une manifestation entre les pros Bah Oury, ex –vice président du parti et ceux de Cellou Dalein Diallo, 20 agents de sécurités du parti ont été arrêtés puis écroués par la justice guinéenne. L’un d’entre-deux,  Mamadou Saidou Bah, est décédé en détention en mai dernier. Quant à l’autre agent, Amadou Sow, il serait inculpé pour complicité de meurtre.

Les dix huit autres ont bénéficié d'un non-lieu.

About guinee28