Décès en prison d’un garde corps de l’UFDG

L’un des 20 gardes corps de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), arrêtés dans l’affaire du meurtre du journaliste Mohamed Koula Diallo,  est décédé cette nuit, a-t-on appris.

Mamadou Saidou Bah qui était gravement malade en prison a rendu l’âme à l’hôpital  Ignace Deen quelque temps après son hospitalisation.

La semaine dernière, le vice-président de l’UFDG, Fodé Oussou Fofana, rappelant au premier ministre, Mamady Youla,  que plusieurs de ces gardes corps sont malades en prison, avait demandé au ministre de la justice, Cheick Sacko, de les libérer, puisqu’il est "incapable" de trouver l’assassin du journaliste.

About guinee28