Classement mondial de la liberté de la presse : voici la place de la Guinée en 2016

Reporter sans frontière (RSF) a dévoilé ce mercredi 20 avril 2016, le classement mondial de la liberté de la presse intitulé "La paranoïa des dirigeants contre les journalistes". Dans ce classement, RSF souligne que « l’évolution générale témoigne d’un climat de peur généralisée et de tensions qui s’ajoute à une emprise des Etats et des intérêts privés de plus en plus grande sur les rédactions. »

Comme les six dernières années, la Finlande arrive en tête du classement. Elle est suivie par les Pays-Bas (2ème) et la Norvège (3ème).

L’Erythrée qui arrive tout en bas du classement (180ème), derrière le Turkménistan (178e) et la Corée du Nord (179e). Ces trois pays constituent "un trio infernal", écrit RSF.

La Guinée qui occupait la 102 place l’année dernière, chute et occupe la 108ème au monde. En Afrique, la Namibie occupe toujours la tête du podium (17 ème) dans le rang mondial. Le Ghana (26ème) se pointe à la deuxième place suivi par le Cap-vert (32 eme)

Au vu des indices régionaux, il apparaît que l’Europe (19,8 points d’indice) demeure la zone où les médias sont les plus libres, suivie (de loin) par l’Afrique (36,9), qui, fait inédit, passe devant les Amériques (37,1), l’Amérique latine étant plombée par les violences accrues contre les journalistes. Suivent l’Asie (43,8) et l’Europe de l’Est et Asie Centrale (48,4). L’Afrique du Nord/Moyen Orient (50,8) reste la région du monde où les journalistes sont les plus soumis à des contraintes de toutes sortes. A noter que plus l'indice monte, pire est la situation.

About guinee28