« J’ai été victime de traitements inhumains », témoigne le Général Nouhou Thiam

L’ancien chef d’Etat Major de l’armée guinéenne, Général Nouhou Thiam a déclaré ce vendredi, lors de son procès qu’il a subi de « traitements inhumains » pendant son arrestation en 2011.

« J'ai été victime de traitements inhumains et dégradants lors de mon arrestation le 19 juillet 2011. J'ai été giflé, battu, blessé et humilié par un officier de la garde présidentielle accompagné d'une dizaine de militaires », a-t-il déclaré.

Avant d’indiquer que se sont des gendarmes qui se sont interposés pour arrêter sa torture.

Accusés de « désertion et violation de consignes » militaires lors de l’attaque du domicile du président Alpha Condé, le 19 juillet 2011, le Général Thiam et cinq autres officiers de l’armée font face à la justice depuis le 24 décembre dernier.

Selon le Code pénal guinéen, les déserteurs encourent une peine allant de 3 mois à 2 ans de prison ferme alors que la violation des consignes est punie par 2 à 6 mois de prison ferme.

About guinee28