Port du voile intégral dans l’espace CEDEAO: l’avenir se joue ce mercredi à Abuja

La recrudescence des attaques terroristes en Afrique de l’Ouest inquiète les dirigeants de la CEDEAO (communauté économiques des Etats d’Afrique de l’ouest). Face à cette menace qui pèse sur la paix et la stabilité, les présidents de la sous-région vont tenter de prendre une mesure commune mercredi et jeudi pour éradiquer le mal.

Ce mercredi 16 décembre 2015, s’ouvre à Abuja, un sommet extraordinaire de la CEDEAO. Au cours de ce sommet de deux jours, les dirigeants de la CEDEAO vont discuter entre autre des enjeux politiques et sécuritaires dans la sous-région, qui fait face à la menace djhadiste et le port du voile intégral.

Dans une lettre adressée il y’a quelques semaines à Macky Sall, président du Sénégal et Président en exercice de la CEDEAO, le chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé aurait demandé à son homologue sénégalais de poser le débat à ce sommet pour la prise d’une éventuelle décision visant à interdire le port de la Burqa dans l’espace de la CEDEAO.

Déjà à Labé, en moyenne Guinée, le port du voile intégral a été interdit dans les espaces administratives et sécuritaires de la région.

En Afrique de l’ouest où la population est en grande majorité musulmane, l’idée d’interdiction du port du voile intégral suscite la polémique et l’indignation de certains religieux, qui estime que la Burqua est une recommandation divine pour la femme musulmane.

About guinee28