Accueil / Poème / Vingt-huit (Poéme)

Vingt-huit (Poéme)

Vingt-huit

Jadis, jour de ma joie

Aujourd’hui, jour de mes larmes.

Hier, signe de mon poids,

Maintenant viol de mon charme !

Naguère, jour de ma délivrance

A l’instant jour de sang

Faites à mes frères en quêtes de pitance.

Jour d’exécution en rang !

Ah vingt-huit septembre

Jour à deux sens,

Date à deux membres,

Tourbillon qui balaye à contre sens.

Pourquoi le même jour ?

JOUR du grand éveil,

Délire de tous mes frères le même jour.

Sinon comment autant des cercueils ?

Que mes pensées sont choquantes.

Car, c’est l’atteinte à ma pudeur

Avec violence.

Car, il est innocent mon pauvre garçon

En cette journée de la raison vacante.

Car, c’est l’insolence à mes tontons

Qui forgèrent cette date en haillons.

Regarde ! Ils ont profanés la victoire du bonnet sur le képi

Sinon que c’est beau quand le canon

Fut abattit par mes chevets crépus !

Alpha Abdoulaye Diallo extrait de « les Vers du printemps », un recueil à la recherche d’éditeur. Contact alfaguinee28@gmail.com ,tel : 666 39 29 09

Facebook Comments

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :