Connect with us

Société & Faits Divers

Timbi-Madina : un foyer islamique fermé, le maître coranique interpelé

Published

on

Le Secrétariat préfectoral des Affaires Religieuses de Pita, dans la Région Administrative (RA) de Mamou, a ordonné, jeudi, 22 décembre 2016, la fermeture du foyer islamique et centre de mémorisation du Saint Coran de Timbi-Madina II, rapporte l’AGP auprès du Gouvernorat de la RA de Labé.

Cette décision a été prise dans la salle des Conférences du Bloc administratif préfectoral de Pita, à l’issue d’une rencontre ayant mobilisé autour du préfet, les autorités administratives et religieuses de Timbi-Madina, les chefs des services préfectoraux de Sécurité, les responsables de la Ligue islamique préfectorale.

Elle fait suite à des soupçons de tentatives de viol de mineurs aux préjudices de ses propres élèves qui pèsent sur le maître coranique et fondateur dudit Centre islamique, Oustaze Abdoulaye Bah.

Selon les différents témoignages recueillis en plénière dans la salle des Conférences du Bloc administratif préfectoral de Pita, le maître coranique, Oustaze Abdoulaye Bah a été entraîné dans un piège par une de ses élèves.

«La fille a donné un rendez-vous au maître coranique. Elle a alerté ses copines. Quand il est venu, il a garé le véhicule, d’après la fille. La fille est montée à bord. Ils ont parcouru quelques mètres, mais les autres élèves qui étaient cachés dans les parages ont suivi le véhicule. Il a alors accéléré un peu. Il a fait descendre la fille quelque part avant de continuer» a expliqué le commandant de la Compagnie de Gendarmerie de Pita, chef de Bataillon Abdoulaye Sylla.

Au cours de la rencontre, le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Pita, El hadj Mamadou Bano Bah a sollicité l’appui des autorités compétentes pour la fermeture immédiate de ce foyer islamique. «Un foyer ouvert clandestinement par l’accusé, Oustaze Abdoulaye Bah», a-t-il dit.

Face à la complicité du dossier, le préfet de Pita, El hadj Ibrahima Diallo a décidé, séance tenante, de confier l’affaire à la Gendarmerie préfectorale.

«Nous ne sommes pas qualifier pour gérer des dossiers de ce genre, ce qui fait que nous avons demandé à la Gendarmerie d’étudier le cas et au besoin de l’envoyer à la Justice», a-t-il justifié.

Ainsi, Oustaze Abdoulaye Bah a été interpellé sur place et conduit immédiatement dans les locaux de la Gendarmerie.

AGP

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Échangeurs de Kagbellen et Km 36 : les travaux à l’arrêt

Published

on

Depuis quelques jours, les travaux des échangeurs de Kagbellen et Km 36 sont à l'arrêt. En cause, une grève des manœuvres et ouvriers qui revendiquent une augmentation de salaire.

Selon nos informations, un maneuvre qui travail de 7h 30 à 18h  touche entre 40 000 à 45 000 gnf par jour. Pour les Ouvriers, chacun est payé à  60 mille par jour, pour les mêmes heures de travail. Un salaire qu'ils jugent dérisoire, alors que durant toute la journée, "on n'a droit qu'à une heure et demi de repos, de 12h à 13h 30", nous confie un travailleur.
Aujourd'hui, ils réclament une hausse de salaire de 100%. C'est à dire 80. 000 gnf par jour pour les manœuvres  et  120 000 pour les Ouvriers.  Pour le moment, les négociations patinent entre ces travailleurs et l'entreprise.
Conséquence, les travaux restent à l'arrêt en cette saison de pluie.
Continue Reading

A LA UNE

Examens nationaux : Guillaume Hawing fait une interdiction

Published

on

Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation a interdit toutes sortes d’internat dans les écoles. Dans une note circulaire, Guillaume Hawing a indiqué que cette pratique a occasionné dans le passé de nombreux incidents qui a impacté le système éducatif guinéen.

« Il m’a été donné de constater que malgré l’interdiction d’internat dans des établissements d’enseignement public et privé, certains  responsables et enseignants continuent à se livrer à cette pratique peu honorable, qui nous éloigne de la déontologie et du sacerdoce de l’école guinéenne dont la mission principale est de former et d’éduquer », fustige-t-il, invitant les responsables d’écoles de mettre un terme à cette pratique.

«  Face à cette recrudescence de cette pratique douteuse, nous invitons tous les responsables des établissements d’enseignement public et privé du pays, à la proscrire dans nos écoles. Nul n’a le droit de retenir des élèves au-delà des heures réglementaires de cours », dit-il, indiquant que «  les responsables des écoles sont tenus, chacun en ce qui le concerne, de respecter scrupuleusement la présente circulaire au risque de s’exposer aux sanctions disciplinaires, voire pénales ».

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Jardin du 2 octobre : la gestion désormais confiée au gouvernorat

Published

on

La gestion du Jardin du 2 octobre  est désormais confiée au gouvernorat de ville de Conakry.

La décision a été prise par le président de la transition mercredi 18 mai 2020, dans un décret lu dans la soirée à la télévision nationale.

Jusque-là  le Jardin du 2 octobre était géré par l’ancienne première Dame de la République, Kaba Hadja Djènè Condé.

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance