Accueil / International / Syrie : une « bonne partie de l’arsenal chimique » du régime a été « détruite » par les frappes

Syrie : une « bonne partie de l’arsenal chimique » du régime a été « détruite » par les frappes

Une "bonne partie de l'arsenal chimique" du régime de Damas a été détruite par les frappes occidentales en Syrie, assure Jean-Yves Le Drian. "Le but de cette opération, c'était de détruire les outils chimiques clandestins du régime de Bachar Al-Assad et, à cet égard, l'objectif a été atteint", a déclaré le ministre des Affaires étrangères dans une interview à BFMTV. Il a ajouté que si la "ligne rouge était refranchie", une nouvelle intervention pourrait être menée.

Une opération coordonnée des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la France. C'est Donald Trump qui l'a annoncé, dans la nuit, dans une courte allocution. Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France ont mené des frappes ciblées dans la nuit de vendredi à samedi. Elles ont visé "le principal centre de recherche" et "deux centres de production" du "programme clandestin chimique" du régime syrien, a précisé dans la matinée la ministre française des Armées Florence Parly.

Des frappes contre les armes chimiques. Cette action militaire coordonnée a été menée en réaction à l'attaque chimique présumée du 7 avril à Douma, dernier bastion rebelle aux portes de la capitale, qui a fait plus de 40 morts, selon des secouristes.

La Russie convoque une réunion d'urgence à l'ONU. "La Russie convoque une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour évoquer les actions agressives des Etats-Unis et de leurs alliés", indique le Kremlin dans un communiqué, samedi 14 avril, après les frappes occidentales Moscou "dénonce avec la plus grande fermeté l'attaque sur la Syrie, où des militaires russes aident le gouvernement légitime à lutter contre le terrorisme".

Source : franceinfo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.