Accueil / Société & Faits Divers / Quand Titi Camara bastonnait Bantama Sow !

Quand Titi Camara bastonnait Bantama Sow !

« Le monde est vieux, mais l’avenir sort du passé ».

En octobre 2011, le ministre de Sport, Titi Camara, furieux contre le ministre de la jeunesse Sanoussy Bantama Sow, lui giflait à son bureau.

Titi Camara, qui avait regretté son geste avait dû présenter ses excuses au ministre Sow à la primature. Ce problème qui s’était régler à l’amiable n’avait dérangé personne. Même pas la justice !

Quatre ans après, voila se produire un cas similaire, mais pas similitude. En effet, le samedi surpassé le député Ousmane Gaoual Diallo a roué des coups à Diouldé Tané Diallo importateur de véhicule, au bureau de ce dernier pour une livraison de voiture.

La même cause ne produisant pas le même effet en Guinée, l’excuse du premier et le pardon du second n’ont pas suffi à la justice. Gaoual Diallo est dans le gnouf pour coup et blessures. Silence ! En Guinée, ce qui se ressemble ne s’assemble pas. Il se traite cas par cas, comme la vitesse d’un engin, ça se change selon la qualité de la route !

Facebook Comments

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

9 comments

  1. Mon frère journaliste, ceci n’est pas un article de presse.

  2. Mon frère,si bantama avait accepté le pardon de Titi,cela ne veut pas dire que dioudé l’importateur de véhicule qui a été violenté doit obligatoirement accepter le pardon d’ousmane gaoual.En publiant une chose il faut dabord réfléchir avant la publication.

  3. Enfoirer d’etnos vous voulez nous empecher de penser maintenant?
    Il a dit se qu’il pensait a vous de dire ce que vous pensez

  4. vraiment cest domage our ce pays…..

  5. la justice guinenne nest pa independante ,c une justice moribonde donc c grave

  6. Cet article vous démontre que le cas de Ousmane Gaoual est un reglément de compte politique. C’est un recul pour la démocratie dont vous vous ventez ! Si une altercation entre deux citoyens est réglée est à l’amiable, la justice ne doit pas intervenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :