Connect with us

Sport & Culture

Ligue des champions. Et si le favori, c’était l’Atletico ?

Published

on

L'épouvantail peut-il devenir roi ? Equipe redoutable, l'Atletico Madrid ferait presque figure de favori à l'heure de briguer une qualification pour la finale face au Bayern.

Des quatre demi-finalistes, l'Atletico est le club qui a le plus petit budget. Mais paradoxalement, c'est aussi l'équipe qui semble la plus proche d'aller à Milan le 28 mai, pour ce qui serait la troisième finale de C1 de son histoire, la deuxième en trois ans après l'échec de 2014 face au Real Madrid (4-1 a.p.).

Même s'ils refusent le mot « revanche », les hommes de Diego Simeone seraient en outre ravis d'éliminer les Munichois, bourreaux de l'Atletico lors de sa toute première finale en 1974 (1-1 a.p., 4-0 en match d'appui). A l'époque, l'« Atleti » traînait une réputation de malchanceux chronique. Ce n'est plus le cas: toute l'Europe craint ces « Colchoneros », qui ont battu cette saison le Real (1-0) en Liga, le Barça en quart de finale de Ligue des champions (1-2, 2-0) et le Bayern la semaine dernière.

« L'Atletico est parvenu à soutenir la comparaison avec le Real Madrid et le FC Barcelone et c'est, selon moi, leur grand titre de gloire », résumait avant le match aller l'entraîneur du club bavarois Pep Guardiola.

Griezmann : 'On ne lâchera pas' Le retour s'annonce brûlant pour le Bayern: à l'Allianz-Arena, il s'agit de marquer au moins un but à la meilleure défense de Liga (16 buts encaissés en 36 journées) pour arracher la prolongation, ou bien de gagner par deux buts d'écart au minimum. Or, l'Atletico n'a subi que huit défaites toutes compétitions confondues cette saison et aucune par plus d'un but d'écart! Et les guerriers de Simeone restent sur six matches consécutifs sans but concédé, grâce à une discipline et une solidarité impressionnantes.

« Tout le monde défend et c'est notre jeu, notre tactique. On est à fond là-dessus et on ne lâchera pas », a résumé l'attaquant français Antoine Griezmann, meilleur buteur de l'Atletico avec 30 buts toutes compétitions confondues cette saison.

Le mur « colchonero » devrait recevoir un renfort de poids avec le retour de blessure de l'Uruguayen Diego Godin, patron de la défense. « El Cholo » Simeone récupère aussi l'ailier belge Yannick Carrasco, un joker de luxe capable de dynamiter les lignes adverses par sa vitesse.Mardi, le Bayern sera confronté à un double problème: forcer la forteresse sans trop s'exposer aux banderilles adverses en contre-attaque.

Guardiola au pied du mur Pour Guardiola, c'est la dernière chance de décrocher enfin une finale avec le Bayern, après deux échecs successifs en demies et avant de quitter le club cet été pour rejoindre Manchester City. Le technicien catalan est néanmoins sous le feu des critiques pour n'avoir pas titularisé Thomas Müller à l'aller. Et son équipe, neutralisée par Mönchengladbach samedi (1-1) et peu brillante ces dernières semaines, devra encore patienter pour décrocher son 4e titre consécutif en Bundesliga..

Si Jerome Boateng a joué un peu plus d'une heure samedi pour son retour de blessure, un doute qui plane sur la présence de Franck Ribéry, absent ce week-end en raison d'une douleur dorsale.« On va tout faire pour qu'il soit prêt » a dit Guardiola.

Avec ou sans le Français, la puissance offensive munichoise semble néanmoins suffisante pour rêver d'une finale. Le Bayern, mené 2-0, n'avait-il pas renversé la Juventus Turin en huitièmes retour pour finalement s'imposer en prolongation (4-2 a.p.) ?

« Le Bayern reste favori, sans aucun doute », a lancé l'attaquant Fernando Torres au micro de Radio Marca. « Personne ne serait surpris de voir le Bayern gagner sur son terrain par plus d'un but d'écart. » Personne ne serait surpris non plus de voir l'Atletico Madrid museler à nouveau le club quintuple vainqueur de la C1. Et se poser, l'air de rien, en favori de l'épreuve-reine européenne.

Ouest France

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Minière : l’ex résidence de Sidya Touré devient le siège du BGDA

Published

on

Dans quelques heures, l’ex résidence de Sidya Touré va devenir le nouveau siège du Bureau Guinéen des Droits d'Auteurs (BGDA).

La décision a été prise par la junte, cinq mois après avoir contraint l’ex premier ministre et président de l’UFR de quitter les lieux, au motif que le domaine appartiendrait à l’Etat, chose qu’il dément.

Selon le ministère de la Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l'Artisanat la cérémonie de remise des clés est prévue ce mercredi 03 août à 15 heures.

Ironie, elle sera présidée par le ministre de la Culture, Alpha Soumah, ex membre de l’UFR de Sidya Touré.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Can 2025 : la CAF conforte la Guinée et brise le rêve du Nigéria

Published

on

Alors que le président de la Fédération nigériane de football (NFF), Amaju Pinnick, déclarait mardi que son pays préparait une candidature pour l’organisation conjointe de la CAN 2025 avec le Bénin, un responsable de la CAF a rejeté ses allégations, affirmant que ni son organisation, ni les responsables du football guinéen n’avaient envisagé de céder le droit d’hébergement du tournoi à un autre pays.

« L’hôte du tournoi 2025 reste la Guinée et cela n’a pas changé », a déclaré l’officiel à BBC sports. « Nous n’avons rien discuté d’un remplaçant ni reçu de communication de la Guinée sur l’incapacité d’accueillir. En ce moment même, tout est sur la bonne voie pour que la Guinée accueille et il n’y a aucune raison de suggérer le contraire », ajoute-t-il.

Une déclaration qui va sans doute plaire à Conakry, où les amoureux du ballon attendent avec impatience l’organisation du CAN en Guinée.

Par Guinee28   

Continue Reading

A LA UNE

CAN 2025 : Le Nigeria prêt à bousculer  la Guinée

Published

on

Brutale sortie du bois ou coup de sonde mûrement réfléchi ? Toujours est-il que la déclaration d’Amaju Pinnick n’est pas passée inaperçue. Au micro de différents médias, le président de la Fédération nigériane de football (NFF) a annoncé que son pays s’était porté candidat à la co-organisation de la CAN 2025, attribuée à la Guinée.

« Nous sommes en train de préparer une candidature pour l’organisation conjointe du tournoi (la CAN 2025, ndlr) avec la République du Bénin. Le ministre des Sports a donné son aval à cette candidature. Il est grand temps que le Nigeria accueille un tournoi international, car l’organisation de telles compétitions présente de nombreux avantages », a déclaré le dirigeant dans des propos rapportés par TheNewsGuru.com et Completesports.com.

« Convaincus d’obtenir le feu vert de la CAF »

A en croire le boss de la NFF, le pays des Super Eagles ne serait pas le seul sur les rangs pour accueillir cette édition, attribuée en 2014 à la Guinée alors que le plateau de l’épreuve n’avait pas encore été porté à 24 équipes, et n’en rassemblait que 16.

« De nombreux pays se sont portés candidats à l’organisation de la compétition. Nous sommes convaincus d’obtenir le feu vert de la CAF. Nous travaillons avec le ministère des Sports pour faire en sorte que le Nigeria soit le pays hôte idéal », a assuré Amaju Pinnick, membre du comité exécutif de la CAF et réputé proche de Gianni Infantino, le président de la FIFA.

Flou total sur la date et l’organisation

Alors qu’une mission de la Confédération africaine de football, conduite par le deuxième vice-président de l’instance, a récemment séjourné en Guinée, cette sortie médiatique a pour effet d’accroître le flou quant à la tenue de cette CAN en Guinée. Alors que la capacité de ce pays à organiser la compétition suscite depuis le début le scepticisme, ni la date de l’événement ni les modalités de sa future organisation ne sont connus à ce jour.

Nécessairement impactée par le « glissement » de l’édition précédente de l’été 2023 à janvier-février 2024, cette édition porte toujours le nom de code 2025 mais pourrait avoir lieu au début de l’année suivante, les mêmes causes (saison des pluies en période estivale) produisant les mêmes effets (report en hiver, période davantage météo-compatible avec la tenue d’un tournoi de quatre semaines). Quant à l’état des différentes infrastructures, il génère là aussi davantage de questions que de réponses.

Avec foot365 

 

 

 

 

 

 

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance