Connect with us

Société & Faits Divers

Kankan : guerre contre l’excision

Published

on

Votre publicité ici

Le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Kankan, Nawa Damey a ouvert la guerre contre les pratiques des Mutilations Génitales Féminines/Excision (MGF/E) dans sa sphère géopolitique, à travers une correspondance récemment adressée aux cinq préfets de sa juridiction, a constaté le correspondant régional de l'AGP.
Dans la RA de Kankan, la prévalence des MGF/E est de 99,4% selon l'enquête démographique et de Santé 2012. Cette situation est qualifiée par le gouverneur de Kankan "de chose regrettable".
C'est pourquoi, le 04 juillet 2016, il a adressé aux cinq préfets de la RA de Kankan, une correspondance sous le N°118/RAK/CAB/2016, les instruisant à prendre des dispositions pour l'abandon dans le claire pays des MGF/E en s'inspirant de l'Arrêté conjoint N°2464/MSNPFE/MS/MJ/MATAP/2010 portant interdiction de la pratique des MGF/E en République de Guinée.
Le gouverneur de Kankan a souligné : "Dans le souci de protéger l'intégrité de la santé de la reproduction des filles et femmes dans la Région, surtout en cette période de vacances, les préfets, sous-préfets, président de Districts et chefs Secteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'application de cet Arrêté conjoint qui stipule qu'il est formellement interdit de procéder à la pratique des MGF/E sur toutes ses formes sans les structures sanitaires publiques ou privées de la République de Guinée".
Le gouverneur de Kankan a aussi rappelé, que "nul n'est au dessus de la loi. Par conséquent tout pratiquant des MGF/E et complice doivent répondre devant la justice, avec un accent tout particulier sur celui ou celle du corps médical.
Parallèlement, les maires de Communes, les présidents de Districts et les chef Secteurs sont chargés, en collaboration avec vos agent de l'ONG, Association des Amis de la Solidarité Sociale et du Développement (ASD) et les structures du système de protection de l'Enfant en Guinée (SYPEG), de la vulgarisation de la Résolution de l'atelier des leaders des 33 préfectures sur la prévention des

MGF/E auprès des leaders religieux de leurs localités respectives, notamment les Imams des Mosquées".
A noter, que dans la RA de Kankan, 266 villages ont déclaré l'abandon définitif des MGF/E à travers des cérémonies officielles.
Pour le gouverneur, Nawa Damey, "ces déclarations publiques d'abandon des MGF/E et mariages d'enfants représentent une avancée significative, mais ne suffisent pas, il faut absolument un suivi quotidien".
A rappeler, que les cinq (05) préfectures qui composent la RA de Kankan sont Siguiri, Kérouané, Mandiana, Kouroussa et Kankan.

AGP

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Manifestation des étudiants à Gamal Abdel Nasser de Conakry

Published

on

Votre publicité ici

Les étudiants de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry sont sortis dans la rue, ce jeudi 20 janvier 2022. Ils réclament à la junte de bus de transport, de laboratoires, ainsi que de salles d’informatique permettant d’améliorer leurs conditions d’études.

Mais leur marche pacifique a vite tourné au vinaigre. Ils ont été rapidement dispersés par les forces de l’ordre à l’aide de gaz lacrymogènes.

Plusieurs d’entre eux ont été interpelés.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Une quarantaine de migrants morts dans un naufrage au large du Maroc

Published

on

Votre publicité ici

Quarante-trois migrants, dont trois bébés et 14 femmes, ont péri dimanche après le naufrage de leur embarcation au large de Tarfaya, au sud du Maroc, a indiqué lundi à l'AFP l'ONG espagnole Caminando Fronteras.

Parmi les 43 migrants morts -- majoritairement originaires d'Afrique subsaharienne --, seules deux dépouilles ont pu être récupérées, a précisé l'association qui établit ses bilans sur la base des témoignages des survivants ou des familles des migrants.

Dix personnes de l'embarcation ont pu être secourues, selon la même source.

"Les dix survivants, dont six femmes, ont appelé à l'aide à quatre heures du matin (dimanche) et ont maintenu la communication jusqu'à six heures (...) Il a fallu des heures aux autorités (marocaines) pour les localiser et sauver le bateau au large de Tarfaya", a détaillé un porte parole de l'ONG espagnole.

Ces migrants tentaient de gagner les îles Canaries, en Espagne, situées à une centaine de kilomètres de Tarfaya.

Aucune information supplémentaire sur ce naufrage n'a été communiquée de source officielle marocaine.

Situé à la pointe nord-ouest de l'Afrique, le Maroc est un pays de transit pour de nombreux migrants qui cherchent à rejoindre l'Europe, depuis ses côtes atlantique ou méditerranéenne.

Les corps de deux hommes ont par ailleurs été découverts, l'un dimanche et l'autre lundi, au large de l'île espagnole de Fuerteventura, dans l'archipel des Canaries, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la Garde civile espagnole.

L'autopsie est en cours mais "tout indique qu'il s'agit de migrants" qui "devaient être en haute mer depuis un moment", a-t-il ajouté.

Selon un bilan début janvier de Caminando Fronteras, plus de 4.000 migrants sont morts ou ont disparu l'an dernier lors de leur traversée en mer vers l'Espagne, soit deux fois plus qu'en 2020.

Les corps de la quasi-totalité d'entre eux (94%) n'ont jamais été retrouvés et sont donc comptabilisés comme des disparus.

En 2021, plus de 37.300 migrants, en grande partie en provenance du Maroc, sont arrivés par la mer en Espagne (dans la péninsule ainsi que dans les archipels des Baléares et des Canaries), d'après les derniers chiffres du ministère espagnol de l'Intérieur.

AFP

Continue Reading

A LA UNE

Le corps d’Aminata Touré rapatrié ce lundi en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

La dépouille de l’ex maire de Kaloum, Aminata Touré, sera rapatriée en Guinée ce lundi 17 janvier 2022, a-t-on appris. L’avion devant envoyer son corps est attendu vers 20 heures TU à l’aéroport international de Conakry.

Fille aînée du premier président Guinéen, feu Sékou Touré, elle est morte le 13 janvier 22, au Maroc de suites de maladie, à l’âge de 66 ans. Elle était l’unique femme maire du pays.

Pour le moment on ignore le programme de ses obsèques.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance