Accueil / A LA UNE / Grève des enseignants: Sidya Touré tance le gouvernement

Grève des enseignants: Sidya Touré tance le gouvernement

Alors que les autorités refusent jusque-là d’ouvrir un dialogue directe, malgré la fermeture des écoles depuis le 12 février, à cause de la grève générale illimitée, déclenchée par une partie du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (slecg), dirigé par Aboubacar Soumah, le Haut Représentant du chef de l’Etat, Sidya Touré a rappelé le gouvernement que son objectif  c’est de faire en sorte que l’école guinéenne fonctionne.

« Pour la première fois où Aboubacar Soumah devait lancer son mot d’ordre de grève, je lui ai reçu dans mon bureau. Après notre discussion, j’ai appelé le président de la République pour lui dire ce que je pensais de la situation. S’il est possible de parler avec les gens, parlez avec eux, cela ne veut pas dire que vous êtes d’accord mais plutôt, cela veut dire que vous leur accordez la considération nécessaire. Quelqu’un qui peut faire arrêter l’école en Guinée, quoi que vous disiez, nous ne sommes pas dans un régime socialiste, il n’appartient pas au gouvernement de dire quel est le syndicat qui est reconnu et quel est le syndicat qui n’est pas reconnu », a déclaré Sidya Touré lundi dans l’émission les grandes gueules de la radio espace FM.

Pour le président de l’Union des forces républicaines, l’objectif du gouvernement c’est de faire en sorte que l’école guinéenne fonctionne.

« C’est tout ce qu’on les a demandés de faire, on ne les a pas demandés de dire quel est le syndicat qui est bon et quel est le syndicat qui n’est pas bon », souligne-t-il.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée