Accueil / A LA UNE / Grève des enseignants : le mot d’ordre respecté à Timbi-Madina
Les élèves dans la rue à Timbi-Madina-archive

Grève des enseignants : le mot d’ordre respecté à Timbi-Madina

Comme dans plusieurs endroits du pays, les écoles sont fermées à Timbi-Madina, dans la préfecture de Pita. Selon un élève que nous avons joint au téléphone, le lycée collège de Fetto est encore fermé ce lundi 4 décembre 2017, faute d’enseignants qui observe le mot d’ordre de grève du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheur de Guinée).

A Conakry, les élèves qui espéraient reprendre les cours ce lundi, après trois semaines de fermeture, ont envahis la rue dans plusieurs quartiers, dont Kaloum, le centre administratif du pays, pour réclamer le retour des enseignants dans les classes.

Des élèves qui scandent des mots hostiles au Chef de l’Etat et à son ministre de l’enseignement pré-universitaire ont même déchiré une photo du président Alpha Condé, pour exprimer leur colère.

Du côté de la route le prince, la circulation routière est paralysée.

Hier dimanche, des syndicalistes dissidents qui accusent leur leader, Aboubacar Soumah, d’avoir reçus de l’argent dans les mains de l’opposition, avaient annoncé la suspension de la grève sur la télévision nationale. Mais ce dernier très écouté à la base a lui appelé les enseignants à poursuivre le mouvement jus ‘à la satisfaction  de leurs revendications.

Le gouvernement qui juge la grève illégale refuse toujours d’ouvrir des négociations avec les syndicalistes « rebelles ».

Par Mariam Bâ

Facebook Comments

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :