Connect with us

Afrique

Dernière minute: Mamady Youla nommé premier ministre

Published

on

Le président Alpha Condé a nommé Mamady Youla au poste de premier ministre.

Monsieur Youla qui est économiste remplace ainsi Mohamed Said Fofana à la tête de la primature qu’il a dirigée pendant cinq ans avant de démissionner avec son gouvernement mercredi dernier.

Il était le Directeur Général de Global Alumina Coorporation (GAC)

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Nord Mali : affrontement meurtrier entre soldats maliens et mercenaires russes

Published

on

Au moins deux militaires maliens ont été tués lors d’une bagarre avec des hommes de la société militaire privée russe qui a dégénéré, le 27 septembre, dans le camp militaire de cette localité du Nord-Est, proche du Niger.

D'après "Jeune Afrique" qui rapporte l’information,  les soldats maliens acceptent de moins en moins les règles qui leur sont fixées par les hommes de Wagner – et notamment celle qui consiste à leur prendre régulièrement leurs téléphones.

Mardi dernier, l’un d’entre eux a refusé de donner le sien à un mercenaire. Le ton est alors vite monté puis une violente bagarre a éclaté : des armes ont été dégainées et des coups de feu ont été tirés, le tout devant de nombreux témoins. Bilan : deux morts dans les rangs des Fama et neuf blessés, dont un membre de Wagner et des civils qui étaient présents dans le camp.

Une réunion de crise a depuis eu lieu à l’état-major pour faire le point sur cette affaire et éviter qu’elle ne s’ébruite. Au camp d’Ansongo, la tension reste vive entre les militaires maliens et les mercenaires de Wagner, qui vivent dans le même lieu mais chacun de leur côté.

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Antonio Guterres : « la région du Sahel va de mal en pis »

Published

on

Le secrétaire général des Nations unies s’est exprimé sur les 46 soldats ivoiriens détenus au Mali. Alors que Bamako les considère comme des mercenaires, Antonio Guterres dément. Le chef de l’ONU avoue également que la situation dans le Sahel est aujourd’hui très difficile.

« Non. Ce ne sont pas des mercenaires. C’est évident. Et je fais appel aux autorités maliennes pour que ce problème puisse se résoudre », a le déclaré le parton de l’ONU dans un entretien avec RFI et France 24.

Il faut résoudre ce problème, ajoute-t-il, indiquant que la situation dans le Sahel est aujourd’hui très difficile.

« Nous avons des groupes terroristes qui sont partout. Nous avons des changements climatiques qui ont un impact dévastateur, nous avons des problèmes de gouvernance, comme vous le savez, et nous avons une situation économique terrible. C’est pour cela que nous avons constitué, sous l’égide de l’ancien président [Mahamadou] Issoufou, une équipe qui puisse proposer, à la communauté internationale, une nouvelle stratégie pour le Sahel, parce que ce qu’on fait maintenant ne suffit pas. C’est-à-dire qu’il faut reconnaître notre faillite collective et il faut trouver une autre approche parce que cette région va de mal en pis », dit-il.

Par Guinee28

 

Continue Reading

A LA UNE

Sénégal: les députés élisent Amadou Mame Diop au perchoir dans une ambiance chaotique

Published

on

Une rentrée parlementaire houleuse ce lundi pour les députés élus le 31 juillet dernier. Les parlementaires, convoqués ce lundi matin, ont élu le président de l’Assemblée après plusieurs heures de retard et dans une ambiance chaotique. Il s’agit d’Amadou Mame Diop, issu de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar.

« Je serai votre président. Le président de tous les députés. Ensemble pour relever les défis d’une assemblée constructive… »

Amadou Mame Diop, de la majorité Benno Bokk Yaakaar, a obtenu 83 voix sur 84 votants. Le député-maire de Richard-Toll a été élu à l’issue d’un scrutin boycotté par l’opposition, dans une atmosphère de grande confusion : après plusieurs heures de débats, d’invectives, de cris et de bagarres, les gendarmes sont intervenus dans l’hémicycle.

Deux points étaient à l’origine des blocages. D'abord le cas des députés qui sont également ministres : pour l’opposition, c’est une incompatibilité, ils auraient dû démissionner. Ensuite, il y a une divergence sur les bulletins de vote pour le poste à la présidence de l'Assemblée.

Pas de candidat unique pour l'opposition

L'opposition, de son côté, n'avait pas réussi à s'entendre sur un candidat unique. Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi avait finalement choisi Barthelemy Dias, maire de Dakar comme candidat. Mais le maire de Guediawaye, Ahmed Aidara, du même camp, était aussi sur les rangs. Enfin, Wallu Senegal avait choisi Mamadou Lamine Thiam.

Mamadou Lamine Diallo, membre de Wallu, regrette cette absence de consensus. « C’était mon option dès le départ, bien que la question n’était pas simple. Dans nos anticipations, on n’avait pas discuté de cela auparavant. Malheureusement on est dans une situation un peu serrée, imprévue. A partir de ce moment-là, les concertations n’ont pas été suffisantes. » Malgré cela, « la majorité mécanique », c’est fini, ajoute le député après les débats tendus de lundi. « C’est normal que l’opposition marque son camp ».

Dans la majorité, la candidature d’Amadou Mame Diop annoncée lundi matin a été une surprise. Aminata Touré, tête de liste nationale Benno Bokk Yaakaar pour les législatives et pressentie pour le poste, avait quitté l’hémicycle avant la procédure de vote. Amadou Mame Diop succède donc à Moustapha Niasse au perchoir.

Lors des élections législatives, le camp présidentiel avait emporté de justesse une majorité absolue de 83 députés, grâce au ralliement de Pape Diop. L’opposition des coalitions Yewwi Askan Wi et Wallu Sénégal avait obtenu au total 80 sièges.

RFI

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance