Accueil / Société & Faits Divers / Délestage éclectique : la population de nouveau dans la rue à Boké
archive

Délestage éclectique : la population de nouveau dans la rue à Boké

Des jeunes de certains quartiers de la commune urbaine de Boké sont dans la rue pour manifester contre les délestages électriques, qu’enregistre la cité depuis plus de 72 heures.

En cause, l’un des deux générateurs d’électricité de la commune serait en panne depuis quelques jours selon l’AGP. Ce qui a amené les techniciens de la société Electricité de Guinée (EDG) à fournir le courant dans les quartiers à tour de rôle. Une desserte rationnée que la population, surtout les jeunes ne supportent pas.

Dans la soirée d’hier lundi 11 septembre, les jeunes du quartier Baralandé ont jeté des projectiles sur les véhicules de la société Guinea aluminium corporation (GAC), empêchant ceux-ci de transporter la bauxite jusqu’à leur base. Peu à peu, le mouvement s'est plus en plus généralisé dans la cité.

Malgré la sensibilisation des responsables de l’EDG et des membres du Comité de suivi et réflexion de la plateforme revendicative, fait sur les antennes de la radio communautaire, les jeunes ont pris d’assaut les artères de la ville. Paralysant ainsi, toutes les activités dans la commune urbaine. Ce, en brûlant les pneus sur la voie publique et en barricadant les rues.

En ce moment même, les autorités à tous les niveaux, les religieux et autres leaders d’opinion sont à la préfecture en vue de trouver une issue favorable à ce mouvement de colère des jeunes.

En avril dernier, cette ville minière avait été paralysée pendant plusieurs jours, par des violences causées par le manque d’eau et d’électricité.

Avec AGP

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée