Connect with us

Société & Faits Divers

De lourdes peines à Siguiri

Published

on

Plusieurs personnes ont écopé des lourdes peines assorties d’amendes de réparations de dommages causés, par le juge de paix de Siguiri, vendredi dernier, dans l’affaire de l’agression de l’ex maire de la préfecture Aboubacar Sidiki Traoré, le 23 mai dernier.

Pour la petite histoire, retenez que l’installation de la DS de la CU de Siguiri est intervenue avec un retard de neuf (09) mois et pour cause, le refus avéré et non justifié d’un groupe de citoyens, dont les agitations ont été à l’origine de l’échec de plusieurs tentatives d’installation de ladite DS. D’où la colère du camp adverse qui, au lieu de procéder à des réclamations citoyennes, s’est plutôt livré à une démonstration de force pour atteindre son objectif.

Chemin faisant, certains éléments mis à contribution, soit 25 au total, se sont rendus coupables de délits de vol, d’injure, d’attroupement, de destruction de biens privés, de coups et blessures volontaires et de violences. Autant de charges que le tribunal a retenues contre les prévenus. Ceci, suite à l’examen des plaintes formulées par la partie civile comprenant, Aboubacar Sidiki Traoré, maire de Siguiri au moment des faits, Mamadou Traoré alias Tizo, Abou Doumbouya, Nankossa Keita et Kabinet Camara.

Pour les besoins d’informations judiciaires, 23 sur 25 accusés ont été interpelés le 21 juin dernier, pour être situé sur leurs sorts ce vendredi au terme d’un procès de six jours.

Ainsi, en statuant publiquement et contradictoirement à leur égard en matière civile et en premier ressort, après en avoir délibéré sur l’action publique, dix (10) d’entre eux ont été relaxés au bénéfice de doute. Les quinze (15) autres accusés ont été catégorisés et condamnés selon la nature des charges retenues contre eux.
Il s’agit, entre autres, d’un premier groupe de quatre (04) éléments condamnés à un (01) mois cinq (05) jours de prison ferme et au paiement de cinq cent mille francs guinéens (500.000 GNF) d’amende.

Le Tribunal a condamné à six (06) mois de prison ferme et à un million (1.000.000GNF) d’amende un notre groupe de sept (07) éléments, dont six (06) transférés à la Maison d’Arrêt de Kankan où ils vont purger leurs peines. Il a décerné un mandat d’arrêt contre Mamadou Magassouba et Adama Ouloudjouphill par défaut de comparution.

Il a condamné solidairement un groupe de neuf (09) éléments à payer à la partie civile et à titre de dommage et intérêt, le montant global de 513.400.000 GNF. Dans ce montant, 450.000.000 GNF sont destinés à Aboubacar Sidiki Traoré.

Des peines distribuées par la Justice de Paix de Siguiri suivant certaines dispositions du Code pénal, du Code de procédure pénale et du Code civil guinéens.

Les condamnés ont quinze (15) jours pour interjeter appel.

Avec AGP

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Dixinn : les gardes communaux libérés, mais la grève continue !

Published

on

Interpellés puis écroués  samedi dernier, au commissariat central de Dixinn, les trois gardes communaux ont été finalement libérés ce lundi 15 août.

Accusés d'avoir appelé à une grève,  leur libération n'a cependant  pas impacter le mouvement des gardes communaux qui, en plus de leur mise en liberté, réclament aussi le paiement de leurs arriérés de neuf mois de salaire et leur intégration dans les rangs de la police et de la gendarmerie.

" Le mouvement de grève va continuer jusqu’à la satisfaction de nos revendications", a indiqué un garde communal, alors que l'accès à la mairie de Dixinn est bloqué depuis le matin par les grognards.

A noter qu'un garde communal est payé à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Arrestation des trois gardes communaux à Dixinn

Published

on

Trois gardes communaux ont été arrêtés ce weekend et placés en garde-à-vue au commissariat central de Dixinn.

Il s’agit d’Alpha Oumar Cissé, Moussa Soumah et Tamba Kourouma.  Leur arrestation intervient suite à un appel à la grève qu’ils auraient lancé pour réclamer le paiement de neuf (9) mois d’arriérés de salaire et leur intégration dans la police ou la gendarmerie.

Leurs collègues menacent de manifester ce lundi 15 août 2022, devant la mairie de Dixinn pour exiger leur libération.

Selon nos informations, ces gardes communaux sont payés à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Education: suppression des plusieurs postes dans le pré-universitaire

Published

on

Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing, a annoncé la suppression provisoire de plusieurs postes dans les établissements scolaires publics.

Il s’agit de Secrétaire, de Conseiller d’Orientation et d’information, de Chargé des Ressources Matérielles et Financières, d’Agent de Santé et de l’hygiène Scolaire,  de Bibliothécaire documentaliste charge des TIC, de Chargé de laboratoire, Secrétaire Archiviste et suppléant.

Dans sa décision, Guillaume Hawing invite les cadres qui occupaient jusque là ces postes à rejoindre les salles de classes dès la rentrée scolaire prochaine.

Par Mariam Bâ 

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance