Accueil / Afrique / Condé avocat de l’Afrique à l’Onu

Condé avocat de l’Afrique à l’Onu

Le président guinéen et président en exercice de l’Union Africaine (UA), Alpha Condé, a appelé ses pairs à « réparer les injustices » faites à l’Afrique dans un discours prononcé du haut de la tribune de l’Assemblée générale ordinaire des Nations unies.

S’adressant à ses homologues, le chef de l’Etat guinéen a tout d’abord rappelé l’éveil de l’Afrique « jadis subjuguée, corvéable et malléable à dessein, et marginalisée ».

Alpha Condé a également évoqué un continent africain déterminé à s’affranchir de son passé et « à prendre son destin en main avec la ferme détermination d’être l’acteur principal de son développement et de jouer pleinement son rôle dans la gestion des affaires internationales ».

Selon le président de l’UA, « le développement durable, de la justice et de la bonne gouvernance » permettront à l’Afrique de se hisser « au rang des plus grands sur la scène internationale ».

Un message plutôt optimiste face à ce qui constitue, malheureusement, une triste réalité pour beaucoup de migrants, de déplacés, de personnes vivant dans la pauvreté, l’adversité ou les conflits.

Alpha Condé considère que le « retard de l’Afrique n’est pas une fatalité » et que le continent le plus dynamique au cours de cette dernière décennie continuera de croître.

Alpha Condé a saisi cette opportunité pour souligner le rôle que selon lui le conseil de sécurité de l’ONU devrait jouer en matière de paix et sécurité dans le monde.

« Le Conseil de Sécurité des Nations Unies qui a la responsabilité première du maintien de la paix et de la sécurité dans le monde ne reflète plus les réalités actuelles », a déclaré le Président guinéen.

« Comment comprendre que l’Afrique qui constitue la troisième puissance démographique du monde ne soit pas représentée à un niveau approprié au niveau de ce conseil de sécurité alors que 70% des questions débattues concerne l’Afrique ? », a-t-il relevé soulignant qu’il « est temps de réparer cette injustice ».

Un exercice diplomatique

Les travaux ont officiellement commencé ce mardi à New York, le siège de l’institution.

Cette 72ème session connaît la participation d’une centaine de Chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier, dont de nombreux Africains réunis autour d’un thème central : « Priorité à l’être humain : paix et vie décente pour tous sur une planète préservée »

 BBC

Facebook Comments

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

%d blogueurs aiment cette page :