Accueil / A LA UNE / Commerce des noirs en Libye : devant Macron, Alpha Condé accuse l’Europe

Commerce des noirs en Libye : devant Macron, Alpha Condé accuse l’Europe

Le Chef de l’Etat guinéen et président en exercice de l’Union africaine, Alpha Condé, a été reçu ce mercredi 22 novembre, par son homologue français,  Emmanuel Macron, au palais de l’Elysée à Paris. Au cours de leur rencontre les deux chefs de l’Etat n’ont pas manqué d’évoquer la situation des migrants noirs en Libye. Sur le sujet, Alpha Condé a accusé l’Europe d’être en partie responsable dans ce trafic des noirs.

« Nous pensons que nos amis de l’UE n’ont pas eu raison de demander à la Libye de garder les migrants, car elle n’a pas les moyens. En Libye, il n’y a pas de gouvernement, donc l’Union européenne ne peut pas choisir un pays en voie de développement pour demander à ce pays de retenir des réfugiés (…). On sait qu’en Libye il n’y a pas de moyens », a déclaré le président Condé.

De son côté Emmanuel Macron a qualifié la vente de migrants noirs en Libye comme un crime contre l’humanité.

« Cette traite des êtres humains génère plus de 30 millions d’euros par an, elle touche malheureusement plus de 2 millions et demi de personnes et 80% de ses victimes sont des femmes et des enfants », a rappelé le président français, qui annonce que la France a initié une démarche au sein du Conseil de sécurité des Nations unies devant conduire à ses résolutions concrètes.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Facebook Comments

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :