Connect with us

A LA UNE

Ça Suffit les Massacres ! (Opinion)

Published

on

Votre publicité ici

Mes chers compatriotes,

Ce mardi 20 novembre 2018, une manifestation grandiose a été organisée par les ressortissants guinéens vivants aux USA. A l’initiative de nos compatriotes, accompagnés par les représentants de certains partis politiques notamment l’UFD de Mr BAH baadikko, cette manifestation s’est déroulée à Washington devant la maison blanche et au département d’Etat où nous avons déposé un mémorandum pour exprimer notre ras-le bol et dénoncer les dérives autoritaires du régime d’Alpha Condé.

A travers cette mobilisation nous avons voulu attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur la mise en place et l’exécution d’un projet de destruction de la Guinée en tant qu’Etat souverain. De façon simultanée, Alpha Condé et son gouvernement sont entrain de défaire tous les éléments qui caractérisent la définition même d’un Etat souverain : un territoire, une nation et un gouvernement légitime reconnus par les autres Etats membres de l’ONU.

Pour celles et ceux qui ont oublié, rappelez- vous que ce Monsieur est arrivé au pouvoir par la fraude malicieusement préparée et méthodiquement exécutée par son équipe en complicité avec le gouvernement de transition. Conscient que la majorité des guinéens ne l’ont jamais choisi pour diriger le pays, il a trouvé un moyen tout aussi simple pour assoir son pouvoir et prendre sa revanche. Une méthode qui consiste à opposer les ethnies et les régions en attribuant publiquement la primature à la basse côte, la présidence de l’assemblée nationale à la Guinée forestière et la présidence de la république à la haute Guinée d’où il est originaire. Nos responsables politiques étant choisis sur la base ethnique et régionaliste en violation flagrante des lois et des règles démocratiques, vous comprenez mes chers compatriotes que dès lors, ce Monsieur n’est plus légitime.

Depuis l’arrivée de Mr Alpha Condé au pouvoir nous assistons à une fragmentation de notre pays Jadis porté par une ferveur populaire et une fierté nationale. Aujourd’hui La guinée forestière appartient aux forestiers, la haute Guinée aux malinkés, la basse Guinée aux soussous et la moyenne guinée aux peuls. Dans chacune de ces régions on assiste à la naissance et au développement des associations et des organisations comme les haali poular en moyenne guinée, le Kountigui de la basse Guinée etc…. A la tête de chacune de ces organisations on trouve des personnalités qui dressent les uns contre les autres, qui opposent les régions et les ethnies exactement pour dire à Mr Alpha Condé que son message a passé. On est allé jusqu’à empêcher un maire choisi par la majorité des électeurs de s’installer et exercer son autorité en basse côte au motif qu’il est originaire de la moyenne Guinée. A l’allure des choses, très bientôt il faudra à un natif d’une région un visa pour se rendre dans une autre région d’où il n’est pas originaire. On ne se parle plus entre nous en tant que nation qui partage des valeurs et des convictions. Les faits sont très graves et nous emmènent à nous ressaisir.

Après les faux complots, les arrestations arbitraires et les exécutions sommaires de Sekou Touré et son parti le PDG en passant par les tueries sans procès des anciens dignitaires du régime de Sekou Touré à l’occasion du coup d’Etat manqué de juillet 2005 , nous avons vu en 2008 sous l’autorité du président Moussa Dadis Camara le déploiement de l’armée qui a commis des massacres au stade du 28 septembre. Loin de tirer les leçons de ce triste bilan de 157 personnes tuées, de nombreux disparus et des viols commis sur les femmes, le régime d’ Alpha Condé à son tour envoie les policiers et les gendarmes pour massacrer les habitants des quartiers qui ne demandent qu’ à mieux vivre. Aujourd’hui le bilan des tueries perpétrées par le régime d’Alpha Condé est comparable à celui des massacres du 28 septembre 2008 et c’est pourquoi je vois mal comment peut-on tenir un procès équitable sous la direction et l’autorité de ce gouvernement coupables des crimes similaires, pour rendre justice aux victimes de ces tueries du 28 septembre.

Par ailleurs il se passe des choses dans notre pays dont on ne parle jamais. Savez-vous que ces dernières années par jour on estime à plus de 1000 décès dans notre pays ? La consommation des produits périmés ou contrefaçon, l’utilisation des produits cosmétiques contrefaçon qui dépigmentent la peau, les particules fines en provenance du carburant mal raffiné que nous consommons, l’incinération des ordures ménagères qui dégagent une fumée toxique, les routes et sentiers poussiéreux, la déforestation qui accélère le réchauffement climatique, les accidents de la circulation occasionnés par la délivrance des faux permis et le manque de règlementation de la circulation routière, des accidents dans les sentiers non sécurisés sont autant des facteurs qui contribuent à l’augmentation de ce taux de mortalité. A cela s’ajoutent le manque d’infrastructures adéquates : hôpitaux équipés, médicaments efficaces, alimentation saine et équilibrée etc.

Dans tout cela que font nos élus ?

Tous nos responsables politiques, ministres comme députés, qu’ils soient de la mouvance ou de l’opposition, ne pensent qu’à eux et leurs familles. Ils ne portent pas des valeurs et des convictions, ne répondent pas à l’appel des citoyens en état de détresse, ne comprennent pas sa souffrance et ne l’écoutent pas.

Comment comprenez-vous qu’après 103 morts, tous tués par la police lors des manifestations appelées par l’opposition que les députés issus de cette dernière ne se fassent pas entendre, ne se retirent pas de l’assemblée nationale pour protester contre ces tueries de masse ? Pour eux, la seule chose qui compte ce sont les 15 millions et avantages en nature qu’ils perçoivent à la fin de chaque mois.

Comment comprenez-vous que certains leaders dits de l’opposition, hier un bon porte-parole de l’opposition qui dit tout sur Alpha et son régime puisse renier à ses valeurs et ses convictions pour un poste ministériel offert pour obtenir leurs silences ?

Comment comprenez-vous que Madame Rabiatou Sera Diallo qui doit sa célébrité et ses postes de responsabilités au lourd sacrifice consenti par le peuple de Guinée pour soutenir leur mouvement de revendication puisse ignorer ce qui est en train de se passer dans notre pays depuis qu’elle est aux affaires ?

Dans la bouche d’un ancien ministre de la santé à la personne de Mr Abdourahamane Diallo à qui un journaliste a demandé pourquoi son silence depuis son départ du gouvernement, il répond : «  vous savez, quand j’ai été appelé dans le gouvernement, je suis rentré immédiatement en guinée. Je n’avais rien préparé. N’étant plus ministre je reviens chez moi ici aux USA pour remettre de l’ordre dans mes affaires ».

Plus surprenant, dans la bouche d’un député de la république et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de l’honorable Damaro Camara à la fois député et président du groupe parlementaire de la mouvance qui répondait à la question d’un journaliste qui lui avait demandé où il se soigne s’il est malade, il répond lui aussi: « j’ai une chance qui n’est pas accordée à n’importe qui ! J’ai une carte verte et quand je suis malade, je pars me soigner aux USA » Ces propos tenus par des ministres et députés de la république avec toutes les prérogatives qui leurs sont attribuées nous permettent de comprendre à quel point ils méprisent le peuple et bafouent les valeurs de la république. Nous comprenons mieux pourquoi dans notre pays il n’y a pas d’infrastructures adéquates  pour prendre en charge les patients. Pas d’établissements pour assurer l’éducation et la formation de nos enfants. Nos élus savent qu’ils s’enrichissent suffisamment et rapidement sur le dos du pauvre contribuable guinéen qui n’a même pas le minimum pour vire. Pendant ce temps eux et leurs familles se font soigner à l’étranger et leurs enfants fréquentent les universités les plus chères au monde avec un coût annuel estimé à plus de 22000 dollars.

Mes chers compatriotes, de tels propos démontrent clairement le manque de patriotisme de nos élus qui n’ont aucun attachement aux valeurs de la république. Ce sont des simples opportunistes qui viennent pour s’enrichir et non pour contribuer au développent de notre pays et nous en prenons acte.

Mes chers compatriotes, pour terminer, nous lançons un appel solennel à la société civile, au mouvement balai citoyens, à l’OGDH, à l’opposition et toute fille et  fils de notre pays pour unir nos forces et poursuivre le combat jusqu’à la victoire finale.

Elhadj Ibrahima Diallo, membre du bureau politique de l’UFD

Résident aux Etats-Unis d’Amérique

Téléphone: +1(347)350-4756

Contact: elhadjibrahimabaadikkojunior@aol.com

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Le FNDC retire le colonel Mamady Doumbouya de sa liste des commanditaires du troisième mandat

Published

on

Votre publicité ici

Le front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a dévoilé ce vendredi 24 septembre, sa nouvelle liste des « commanditaires, auteurs et complices » du troisième mandat.

Sans surprise, le nom du colonel Mamady Doumbouya , chef de la junte qui s’est emparé du pouvoir le 05 septembre,  ne figure plus sur la liste. Le tombeur d’Alpha Condé a sans doute été retiré en raison de son coup d’Etat salué par le FNDC et la grande majorité de l’opinion nationale.

Au total 93 personnes proches du président déchu figurent sur cette liste.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : le FNDC dévoile les noms des « commanditaires, auteurs, et complices » du troisième mandat

Published

on

Votre publicité ici

Près de troisième semaine après la chute d’Alpha Condé, déposé par l’armée le 05 septembre, le front national pour la défense de la Constitution ( FNDC) commence à dévoiler les « acteurs » du très décrié troisième mandat du président déchu. Ce vendredi 24 septembre, le front a révélé dans un point de presse l’identité de 93 personnalités du pays qu’il accuse d’être les principaux artisans du coup d’Etat constitutionnel de l’année dernière, ayant permis à l’ancien président de se maintenir au pouvoir, jusqu’au 05 septembre dernier, date à laquelle il a été délogé par le Groupement des forces spéciales dirigé par le colonel Mamady Doumbouya. Ce dernier a été retiré dans cette nouvelle liste du FNDC.

Lisez :    

Attendu que la République de Guinée a signé et ratifié le protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance additionnel au protocole relatif au mécanisme de prévention, de gestion, de règlement des conflits, de maintien de la paix et de la sécurité ;

Entendu que l’article 1 dudit protocole consacre l’indépendance de la justice dans la conduite des dossiers et le prononcé des décisions ;

Que malheureusement les Magistrats et cadres dont les prénoms et noms suivent ont trahi leur serment en infligeant aux honnêtes citoyens des peines injustes en exécution des instructions de Monsieur Alpha CONDE et de ses Ministres ;

Que par leur fait la Justice a constitué un instrument potentiel pour l’acquisition du 3ème mandat de Alpha CONDE ;

Qu’ils constituent de nos jours un danger potentiel dans la conduite de la transition et le devenir de la nation ;

Que dès lors, il convient de les extirper de la gestion du pays pour le bonheur du peuple de Guinée ; une mesure conservatoire jusqu’à ce que le droit soit dit ;

Attendu que l’article 1er b du même protocole interdit tout changement anticonstitutionnel en vue de son maintien au pouvoir ;

Que les personnes dont les prénoms et noms suivent ont été des acteurs potentiels dans le changement anticonstitutionnel en vue de garantir à Monsieur Alpha CONDE un pouvoir à vie ;

Que l’acquisition du 3ème mandat a plongé le pays dans une situation désastreuse sans précédent ;

Qu’ils ont, à travers des fraudes, propagandes, mensonges, intimidations, interpellations, détentions arbitraires, traitements inhumains et dégradants, favorisé, dans le sang et dans la douleur, la descente aux enfers de notre chère patrie ;

Que leurs agissements les disqualifient indéfiniment à être associés à la conduite des affaires publiques ;

Attendu que les personnes ci-dessous nommées sont indubitablement responsables des maux qui ont conduit l’armée à travers le CNRD à prendre ses responsabilités pour parachever le combat du peuple porté par le FNDC ;

Que par leur comportement la Guinée a failli à ses obligations internationales en matière de démocratie et de bonne gouvernance ;

Qu’ils ont plongé la Guinée dans une crise qui rendait fragile la paix et la stabilité sociale ;

Que leur moralité est incompatible avec les cinq (5) piliers du CNRD ;

Qu’il est logique et même nécessaire de ne pas les associer à la gestion de la transition ;

Qu’en conséquence, les personnes figurant sur la liste ci-jointe doivent être bannies de la transition pour le bonheur du peuple de Guinée.

Liste des commanditaires, auteurs, co-auteurs et complices du coup d’Etat constitutionnel de 2020 en République de Guinée

Liste définitive Acte  1

PRENOM ET NOM ANNCIENNE OU FONCTION ACTUELLE
01 Mohamed DIANE Ministre de la défense nationale
02 Ibrahima Kassory FOFANA Premier Ministre
03 Naby Youssouf Kiridy BANGOURA Ministre Secrétaire General à la Présidence
04 Cheick Taliby SYLLA Ministre de l’énergie
05 Bantama SOW Ministre des sports et de la culture
06 Lansana KOMARA Ministre secrétaire général du Gouvernement
07 Amadou Damaro CAMARA Député
08 Amara Somparé Ministre de la communication
09 Baidy ARIBOT Vice-gouverneur de la banque centrale
10 Aboubacar Makissa CAMARA Directeur national des impôts
11 Mouctar DIALLO Ministre de la jeunesse
12 Malick SANKHON Directeur Général CNSS
13 Boubacar BARRY Ministre du commerce
14 Ismael DIOUBATE Ministre du budget
15 Alhousseny Makanéra KAKE Ancien ministre
16 Pr Zegbelemou Togba Universitaire
17 Toumany SANGARE Directeur général de la douane
18 Bouréma CONDE Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation
19 Papa Koly KOUROUMA Ministre de l’hydraulique et de l’Assainissement
20 Rachid N’DIAYE Ministre Conseiller à la présidence
21 Aboubacar SYLLA Ministre des Transports
22 Albert Damantang CAMARA Ministre Conseiller à la présidence
23 Diakaria KOULIBALY Ministre des Hydrocarbures
24 Dr Ibrahima KOUROUMA Ministre de la ville et de l’aménagement du territoire
25 Edouard Gnakoye LAMAH Ministre de la Santé
26 Frederick LOUA Ministre des Pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime
27 Abdoulaye MAGASSOUBA Ministre des Mines et de la Géologie

 

 

 

 

28 Sékouba SAVANE Directeur Général de la RTG Koloma
29 Djene Saran CAMARA Député
30 Zalikatou DIALLO Député
31 Mohamed Lamine KAMISSOKO Député
32 Bany SANGARE Directeur General Office Guinéen des chargeurs
33 Mamadi Touré Ministre des affaires étrangères
34 Moustapha Naïté Ministre des Travaux Publics
35 Tibou Kamara Ministre de l’industrie, des petites et moyennes entreprises
36 Mama Kany Diallo Ministre du Plan
37 Mamadou Taran Diallo Ministre de la citoyenneté
38 Billy Nankouma Doumbouya Ministre de la fonction publique
39 Mariama Sylla Ministre de l’action sociale et de la promotion féminine
40 Mory Sangaré Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation
41 Mariama Camara Ministre de l’agriculture
42 Roger Patrick Millimono Ministre de l’élevage
43 Nantou Cherif Député
44 Aly Jamal Bangoura Secrétaire général des affaires religieuses
45 Kabinet Sylla Billgates Intendant à la Présidence
46 Aissatou Bella Diallo Conseillère à la Présidence
47 Mama Aissata Aribot Directrice Port Autonome Conakry
48 Ibrahima Kalil KABA Ministre Directeur de cabinet à la Présidence
49 Thierno Ousmane DIALLO Ministre du tourisme et de l’hôtellerie
50 Claude Kory Koundiano Président de l’assemblée nationale
51 Lounceny NABE Gouverneur de la BCRG
52 Mariama CAMARA Ministre de l’agriculture
53 Oyé GUILLAVOGUI Ministre de l’environnement des eaux et forêts
54 Lounseny CAMARA Ministre de l’urbanisme
55 General Ibrahima BALDE Haut commandant de la gendarmerie
56 Général Ansoumane CAMARA Directeur général de la Policie
57 Mamady Diawara Procureur général près la cour d’appel de Conakry
58 Sidy Souleymane N’diaye Procureur de la République près le TPI de Dixinn
59 Ibrahima Sory Touré Juge d’instruction justice de paix de Boffa
60 Hadja M’balou Keita Présidente du TPI de Dixinn
61 Gnankoro Camara Avocat général près la cour d’appel de Conakry
62 Alseny Bah Substitut du procureur de Mafanco
63 Djenabou Donghol Diallo Présidente du TPI de Mafanco
64 Ousmane Coumbassa Doyen des juges d’instruction TPI de Dixinn
65 Seydou Keita Premier président de la cour d’appel à Conakry
66 Zouty Zaoro Beavogui Président de chambre à la cour d’appel de Conakry

 

67 Mory Doumbouya Ministre de la Justice
68 Aboubacar Fabou Camara Directeur Centrale Police Judiciaire
69 Mohamed lamine Bangoura Président de la cour constitutionnelle
70 Mohamed Diaré Président cour des comptes
71 Mohamed lamine Simankan Commandant de la BRI
72 Domani Dore Porte parole du RPG ARC EN CIEL
73 Zenab Camara Chef cabinet du Ministère de l’enseignement supérieur
74 Dr Bano Barry Ministre de l’éducation nationale de l’alphabétisation
75 Souleymane Dounoh Keita Ministre conseiller à la Présidence
76 Salla fanyi camara Ministre du tourisme et de l’hôtellerie
77 Fadi Wazni PCA SMB
78 Souleymane Traore Directeur Fonds d’entretien routier
79 Mamadi Condé Thales Administrateur des grands projets
80 Gabriel Curtis Ministre des investissements publics et privés
81 Mamy Diaby DGA ARTP
82 Ibrahima Kapi Camara Directeur OGP
83 Dr Mohamed Awada Directeur de l’hôpital Ignace Deen
84 Rémy Lamah Ministre de la santé
85 Fatou Siké Camara Directrice de l’hôpital Donka
86 Aziz Diop Préfet de Kankan
87 Madifing Diané Gouverneur de Labe
88 Zenab Nabaya Dramé Ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle
89 Mamadou Ballo Ministre de la fonction publique et de la reforme de l’administration
90               Apha Ibrahima Keira

91               Ousmane Bah

92               Oumar Said Koulibaly

93               Groupe des 518

Ministre de la sécurité

Ministre d’État, conseiller à la Présidence Ministre des Postes, télécommunication et économie numérique

Jeunes Acteurs pour le Changement (JAC 518)

Conakry, le 24 septembre 2021

 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : Nana Akufo-Addo invite la junte respecter « son engagement »

Published

on

Votre publicité ici

Le Président en exercice de la CEDEAO, le Ghanéen Nana Akufo-Addo,  s’est à nouveau exprimé sur la situation politique en Guinée, où Alpha Condé a été délogé le 5 septembre par les militaires du Groupement des forces spéciales, dont il est ironiquement le géniteur.

S'exprimant lors de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies ce 22 septembre, Akufo-Addo a invité la junte à tenir son engagement de libérer le président déchu, Alpha Condé,  et d’organiser des nouvelle élections présidentielles dans un délai de six mois.

«La CEDEAO a donné à la Guinée six (6) mois pour la restauration de l’ordre constitutionnel et a demandé la libération immédiate du président Alpha Condé. Lors de ma visite à Conakry vendredi dernier, les chefs militaires ont manifesté leur volonté de procéder à sa libération imminente. Nous espérons qu'ils tiendront leur parole», a-t-il indiqué. « Plus que jamais, nous devons défendre la démocratie et les droits de l'homme dans le monde », a-t-il ajouté.

Il faut rappeler que quelques heures après, la visite des chefs d’Etat de la Cédeao à Conakry, les nouvelles autorités guinéennes avaient démenti des remueurs sur une éventuelle sortie d’Alpha Condé hors du territoire guinéen. « Il est et demeurera en Guinée », avait martelé la junte, indiquant que l’ancien chef d’Etat bénéficiera d’un traitement humain digne de son rang dans le pays.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance