Accueil / A LA UNE / Afrique de l’Ouest : le ratio des décès maternels compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes (UNFPA)

Afrique de l’Ouest : le ratio des décès maternels compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes (UNFPA)

Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale.

« En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes », a déclaré Mabingue Ngom, dans un discours devant un parterre de personnalités.

Selon le rapport, le ratio des décès maternels en Europe de l’Ouest se situe entre 6 et 8 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes. Ce qui montre que quand une femme meurt de la grossesse en Europe de l’Ouest, ce sont environ 100 femmes qui en meurent en Afrique de l’Ouest.

L’indice synthétique de fécondité (ISF) indique en outre que le nombre moyen d’enfants par femme en Afrique est de 4,5 enfants contre une moyenne mondiale de 2,5 enfants par femme. Avec ce niveau de fécondité, le continent a le taux de croissance démographique le plus élevé au monde avec plus de 2,5 % par an pour une moyenne mondiale de 1,2 %.

En Afrique de l’Ouest et du Centre, les besoins non satisfaits en planification familiale sont estimés à environ 24%. Pour l’Unfpa, certaines maladies dont souffrent les femmes peuvent trouver une solution.

L’organisation estime que la fistule qui touche plus de 2 millions de femmes en Afrique est « évitable et traitable en raison de la faiblesse des systèmes de santé, de la pauvreté, de l’inégalité entre les sexes, du mariage et des grossesses précoces ».

Source : APA

Facebook Comments

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :